Fidélité

Les Algériens sont parfaitement conscients de la menace que font peser sur le pays des parties et des cercles hostiles au processus de redressement patriotique en cours. Cela n’est un secret pour personne ni une vue de l’esprit.
Il n’est donc pas surprenant que l’attachement irrépressible du peuple à son unité, à sa souveraineté inaliénable, aux valeurs de novembre, cette fidélité au serment fait à nos valeureux chouhada dérangent toutes sortes d’ennemis animés par une volonté absurde de tenter de déstabiliser le pays, de le plonger irrémédiablement dans l’abîme du chaos à coups d’attaques et de manœuvres sordides.
D’éternels pêcheurs en eau trouble tentent vainement, mais sciemment, d’attenter à la crédibilité de l’État, pourtant en rupture totale avec l’autocratie. Il ne faut pas se leurrer. L’édification d'une Algérie nouvelle, consciente de son rôle pivot dans la région et de son action au service de la paix, dotée d’institutions démocratiques, intègres, crédibles, est loin de susciter partout un élan sincère de sympathie et un soutien légitime. L’option prise pour asseoir les bases d’une économie forte et diversifiée, affranchie du poids exorbitant des revenus des hydrocarbures, est sournoisement combattue par les tenants des rentes viagères et des privilèges indus. L’inadmissible précarité socio-économique de nombreuses familles qui survivent dans l’arrière-pays, dans ces zones d’ombre, est combattue. Il ne peut y avoir une société à deux vitesses.
L’engagement de l’Algérie sur la voie du changement, grâce à la conjugaison persévérante des efforts de ses fils, exaspère ceux qui comptaient sur leur désunion ou leurs divergences d’opinion. Peine perdue et échec amer pour ceux qui misaient sur la propagande, les campagnes de presse mensongères et l’intox, pour nuire aux intérêts du pays, à ses options stratégiques. Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a affirmé que le Hirak populaire est devenu «une référence» pour les peuples et «un rempart» impénétrable aux tentatives d'infiltration multiples. Ce qui se passe dans notre voisinage géographique global constitue un motif essentiel pour faire preuve davantage de veille et de vigilance, resserrer les rangs dans un front interne suffisamment solide et solidaire, pour remporter des défis sécuritaires, politiques et économiques. L’espoir est présent chez tous ceux qui font confiance au chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune. Un espoir conforté par sa détermination à mener à bon port le projet des réformes en vue de l’instauration d’un État de droit. Le processus de renouveau qu’il a initié, notamment dans ses aspects politique, institutionnel, économique et social, se poursuivra sans répit, en réponse aux aspirations du peuple. Le pays est soucieux d’occuper un rang digne de son histoire, de son poids parmi les nations, reconnu et respecté pour ses positions claires, immuables, fondées sur les principes de coexistence pacifique, de non-ingérence, de défense du droit à l’autodétermination des peuples. Face à cette volonté, les multiples tentatives de déstabilisation ou de nuisances préméditées, d’où qu’elles viennent, sont condamnées à subir une cinglante défaite.
El Moudjahid

Multimedia