Éditoriaux

    • 20:30
    • 28-11-2020

    Un front uni de toutes les urgences

    Pour ceux qui en doutent encore, l’acharnement du Parlement européen traduit les velléités d’ingérence traduites sur le terrain par les campagnes féroces menées par des médias au service des intérêts de certains cercles traditionnellement hostiles à la nouvelle Algérie qui dérange.

    • 20:30
    • 27-11-2020

    Aux côtés du peuple

    Le général de corps d’Armée, Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a présidé une cérémonie de conversion temporaire de l’hôtel militaire du Centre de regroupement et de préparation des équipes sportives militaires en une structure sanitaire dédiée exclusivement à la prise en charge des citoyens atteints par la Covid-19.

    • 21:00
    • 25-11-2020

    Relever les défis

    Le scénario pessimiste n’est pas exclu. Cette appréciation, énoncée lors d’un Conseil interministériel présidé par M. Djerad, a caractérisé une évaluation objective de la situation hydrique marquée par la baisse de la pluviosité enregistrée cette année et une forte augmentation de la consommation nationale.

    • 20:00
    • 24-11-2020

    Une ressource à préserver

    À l’effet d’atténuer au maximum les effets du stress hydrique qui prévaut actuellement dans le pays, des mesures urgentes ont été prises, lors d'un Conseil interministériel présidé par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad.

    • 20:30
    • 23-11-2020

    Mythes et réalité

    Le Maroc, enlisé dans une occupation illégale, ne sait plus sur quel mythe danser. De l’autonomie fictive, en opposition avec la doctrine onusienne acquise au droit à l’autodétermination du peuple sahraoui, à la dérive guerrière d’El-Guerguerat, le déni de légalité plombe l’occupant dans une aventure suicidaire

    • 20:00
    • 22-11-2020

    Ni lassitude ni fatalisme

    Sans pousser à l’alarmisme, le Premier ministre Abdelaziz Djerad a fortement insisté sur le strict respect du protocole de prévention contre la Covid-19, lors du coup d'envoi de la campagne nationale de reboisement.

    • 20:00
    • 21-11-2020

    Le droit à la liberté

    Le tournant stratégique d’El-Guerguerat a permis incontestablement le recentrage de la question sahraouie, qui retrouve, après des décennies de reniements de l’occupant et d’une impuissance caractérisée de l’Onu, ses fondamentaux en matière d’exigence de la légalité internationale et du droit inaliénable à l’autodétermination qui conditionne et donne toute sa raison d’être au cessez-le-feu, balayé d’un revers de la main par le Royaume du Maroc encouragé dans son aventure guerrière par des puissances tutélaires.

    • 20:00
    • 20-11-2020

    Ensemble, la main dans la main

    Organisée sous le haut patronage du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, une vaste campagne de reboisement, qui vise la réhabilitation des zones forestières ravagées par les incendies, est lancée aujourd’hui par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad.

    • 21:00
    • 18-11-2020

    Le droit à la résistance

    Le piège d’El-Guerguerat s’est irrémédiablement refermé sur le Maroc, coupable d’une violation «flagrante et manifeste» du cessez-le-feu, vidé en fait de sa substance par le reniement des engagements internationaux

    • 21:00
    • 17-11-2020

    Illusion royale

    Encore une fois, le royaume chérifien viole le cessez-le-feu dans la région d'El-Guerguerat, au sud-ouest du Sahara occidental. L’armée marocaine a une fois de plus franchi le Rubicon, en entrant, le 13 novembre 2020, dans la zone démilitarisée à El-Guerguerat, pour attaquer le campement des civils sahraouis qui bloquaient, depuis le 20 octobre, la brèche ouverte par l’occupant marocain dans cette zone-tampon pour orchestrer un pillage éhonté des ressources naturelles de ce territoire non autonome.

    • 21:00
    • 16-11-2020

    Renforcement du dispositif de lutte

    Le pic de l’insouciance et de l’irresponsabilité a été largement dépassé. En pleine envolée, la pandémie a atteint, ces dernières semaines, des proportions alarmantes provoquées par l’incivisme débridé des fêtards, célébrant en toute inconscience des mariages et autres cérémonies familiales, et le nihilisme des autres bravant toutes les mesures de prévention et de protection contre la Covid-19.

    • 20:30
    • 15-11-2020

    Seul un référendum

    Il fallait s’y attendre. La violation du cessez-le-feu par le Maroc, dans la zone d’El-Guerguerat, au sud-ouest du Sahara occidental, en agressant militairement des civils, a suscité une large vague d’indignation et une condamnation internationale.

    • 21:00
    • 14-11-2020

    Le déni de légalité et la loi de l’impunité

    La provocation de trop d’El-Guerguerat, une zone tampon pourtant régie par les dispositions de l’accord militaire n°1 portant sur les mouvements militaires et prescrivant la nécessité d’éviter tout contact avec les personnes civiles et de ne recourir à l’usage des armes qu’en cas de légitime défense, est la prime à la loi de l’impunité et du silence coupable de la communauté internationale, tout particulièrement les apôtres du «devoir d’ingérence humanitaire» désormais frappé du sceau de la complicité active dans le génocide des Sahraouis.

    • {{row.publication_date_H_i}}
    • {{row.publication_date_d_m_Y}}

    {{row.titre}}

    {{row.resume}}

  • Chargement...

Multimedia