Le ministre de l’énergie reçoit les représentants du patronat : Aplanir les difficultés

Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, a reçu jeudi à Alger nombre de représentants des chefs d'entreprise en vue d'examiner les voies et moyens d'accompagner les investisseurs dans ce secteur et aplanir les difficultés rencontrées. M. Arkab s'est réuni avec la présidente de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA), Saida Naghza, le président de la Confédération algérienne du patronat algérien (CNPA), Mohamed Saïd Nait Abdelaziz et le président de l'Union nationale des investisseurs dans les relais et stations-service (Uniprest), Hamid Ait Anceur, précise le communiqué. Lors de l'audience accordée à Mme Naghza, plusieurs dossiers ont été évoqués, à savoir les opportunités d'investissement des entreprises économiques privées dans les filières du secteur, principalement les mines, les hydrocarbures, la pétrochimie, l'industrie manufacturière, le transfert d'électricité et les énergies renouvelables.
A cette occasion, le ministre a exprimé la disposition de son secteur à «accompagner l'ensemble des entreprises nationales privées tout en leur réunissant un climat d'affaires favorable à travers l'octroi de facilitations aux investisseurs dans les différents domaines tels que l'alimentation en électricité des zones d'activités, les zones industrielles et agricoles», a ajouté le communiqué. M. Arkab a appelé également à l'installation d'une équipe de travail chargée d'examiner les procédures à suivre en vue de faciliter les investissements créateurs de richesses et d'emplois. Lors de la rencontre du ministre avec MM. Nait Abdelaziz et Ait Anceur, nombre de sujets ont été abordés, liés notamment au secteur de l'énergie et des mines à l'ombre de la conjoncture actuelle ainsi que les répercussions de la pandémie sur l'économie nationale. Après avoir écouté les préoccupations des présidents de la CNPA et de l'UNIPREST, M. Arkab s'est montré compréhensif quant aux remarques soulevées, mettant l'accent sur la conjugaison des efforts de tout un chacun pour la continuité de la coordination, de la consultation et de l'action commune afin de trouver les solutions idoines, a poursuivi le communiqué du ministère. A la fin, le ministre de l'Energie a adressé ses remerciements à l'ensemble des partenaires activant dans le domaine pour leur haut sens des responsabilités, et les a appelés à la modernisation des stations-service et à la généralisation de l'utilisation du gaz de pétrole liquéfié (GPL) en tant que carburant propre.

Sur le même thème

Multimedia