Grand Sud : 178 autorisations pour l’exploitation de l’or

Le ministre des Mines, Mohamed Arkab, a inauguré dimanche à Ouled Rahmoune (daïra du Khroub), dans la wilaya de Constantine, une unité de production de carbonate de calcium, d’une capacité de 20 tonnes/h, dépendant de l’entreprise nationale des granulats (ENG). Lors d’un point de presse, M. Arkab a réaffirmé la volonté du gouvernement à faire du secteur minier la base du plan de relance économique.
Il a indiqué que des projets similaires verront le jour au courant de cette année afin de dynamiser la production de matières premières entrant dans les industries de transformation, lesquelles sont, pour la plupart, importées de l’étranger.
Il rappelle l’objectif de cette stratégie : réduire la facture d’importation, fournir les matières en quantité suffisante et créer des postes d’emploi dans diverses filières et spécialités universitaires ou de la formation professionnelle.
Concernant l’exploitation du gisement de fer de Ghar Djebilet, dans la région de Tindouf, le ministre a annoncé que la réalisation de ce projet sera lancée au cours de ce mois.
Le problème de déphosphorisation est réglé avec l’apport de laboratoires internationaux. Des négociations sont en cours avec un partenaire étranger. «Nous allons lancer, durant le premier trimestre la construction du complexe qui devra permettre, d’ici 2025, de produire 12 millions de tonnes par an, ce qui correspond à la demande nationale en minerai de fer. En plus de Ghar Djebilet, nous sommes en train d’effectuer d’autres recherches à Tamanrasset pour augmenter notre offre à l’international», souligne Arkab.
Il a évoqué l’exploitation de l’or dans le grand Sud et il a salué les efforts de l’ANP dans la lutte contre l’exploitation anarchique des métaux précieux.
«Nous avons accordé 178 autorisations à des entreprises de jeunes. Avec les walis de Tamanrasset et Illizi, nous sommes en train de mettre en place les dernières dispositions afin de sécuriser l’opération qui devra débuter dans les prochains jours», a-t-il annoncé.
La plus grande partie des réserves est située à plus de 400 mètres de profondeur, ce qui nécessite le recours à des technologues en géologie et minéralogie.
Le ministre a présidé la cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre l’ENG et l’entreprise nationale de charpente et de chaudronnerie (ENCC) et il a visité l’entreprise privée Bexcar spécialisée dans la production de granulats et du carbonate de calcium.
Issam B.

Sur le même thème

Multimedia