Energie : L’Algérie devrait investir plus de 43 milliards de dollars en 2020-2024

Les investissements énergétiques de l'Algérie devraient totaliser 43,1 milliards de dollars en 2020-2024, ce qui la placera en 6e position du classement des pays membres de l'Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP), selon une étude de l'organisation sur les premières répercussions de la pandémie de Covid-19 sur les investissements mondiaux dans le secteur de l’Énergie.
Il ressort de l'étude, réalisée sur la base des données de la Société arabe des investissements pétroliers (APICORP) et publiée sur le site internet de l'OPAEP, que «les investissements dans les projets énergétiques dans les États membres de l'OPAEP, au cours de la période 2020-2024, totaliseront 592 milliards de dollars, dont 246,5 milliards de dollars d'investissements engagés et 344,9 milliards de dollars d'investissement prévus». Les États membres ont été impactés, comme tous les pays du monde, par la pandémie de Covid-19, dont les profondes répercussions resteront palpables pendant longtemps dans tous les aspects de la vie, et notamment dans le secteur de l'Énergie, a indiqué l'OPAEP, expliquant que la pandémie impactera les investissements énergétiques dans le monde et dans les États membres.

Sur le même thème

Multimedia