Reprise de la Prière du vendredi dans les mosquées : Une réouverture sous le signe de la vigilance

C'est la première fois, depuis le mois de mars dernier, que les fidèles pourront accomplir la prière du vendredi dans les mosquées rouvertes  demain après une fermeture de plus de 8 mois, en raison de la pandémie de Coronavirus. Cette décision concerne uniquement les mosquées  pouvant accueillir plus de 1.000 fidèles.

Suite à une instruction du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, les portes des mosquées concernées seront ouvertes aux fidèles. La salle de prière de la grande mosquée d’Alger sera aussi ouverte, a-t-on appris auprès du ministère des Affaires religieuses.
Le 14 octobre dernier, M. Amar Belhimer, porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication avait annoncé la réouverture des mosquées pour l’accomplissement de la prière du vendredi, tout en assurant, que des mesures préventives sont prises pour limiter la propagation de la pandémie du Coronavirus.
Les mosquées ont été fermées en mars dernier avec le maintien de l’appel à la prière (El adhan) comme mesure préventive contre la propagation du Coronavirus sur décision de la commission nationale de la fatwa qui avait tranché la question de l’accomplissement des prières dans les mosquées en décidant de «la suspension de la prière du vendredi et les prières collectives, et de la fermeture des mosquées et des lieux de culte à travers l’ensemble du territoire national». «Il est impératif d’un point de vue religieux» de prendre les mesures susmentionnées en vue de préserver les vies des citoyens et «accompagner les mesures fermes prises par l’Etat», a précisé la commission de la Fatwa. Le 15 août dernier, il a été procédé à la réouverture progressive des mosquées après cinq mois de fermeture totale à cause de la pandémie de coronavirus.
Dans une première étape et dans les 29 wilayas soumises au confinement partiel à domicile, n’étaient concernées que les mosquées ayant une capacité supérieure à 1.000 fidèles et exclusivement pour les prières du Dohr, Asr, Maghreb et Icha.
La mesure est durant toutes les journées de la semaine, à l’exception du vendredi où seules les prières de l’ Asr, du Maghreb et d’Al Icha sont accomplies jusqu’à ce que toutes les conditions soient réunies pour l’ouverture totale des mosquées dans une deuxième étape, avait indiqué le 8 août dernier, un communiqué des services du Premier ministre.

Près de 6.000 mosquées  concernées

Contactée hier, la responsable de la communication du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, Warda Bekhti a assuré à El Moudjahid que la décision est maintenue. La prière du vendredi aura lieu demain dans les mosquées qui ont une capacité de 1.000 places qui sont déjà ouvertes pour les cinq prières. «Le ministère des Affaires religieuses a pris toutes les mesures préventives afin d’assurer l’accomplissement de la prière du vendredi dans le respect du protocole sanitaire. Toutes les mosquées concernées sont dotées de moyens de prévention», assure la responsable.
Le dispositif sanitaire mis en place a été vérifié par des commissions relevant du ministère. En réponse à une question sur l’accomplissement de la prière du vendredi à la Grande mosquée d’Alger, Mme Warda Bekhti a assuré qu’elle aura bien lieu. Le nombre des mosquées concernées par cette décision varie entre 5.000 et 6.000. Elle a également précisé que seuls les hommes sont autorisés à accomplir la prière du vendredi. «Les salles de prière réservées aux femmes ont été aménagées pour accueillir les hommes afin de permettre le respect de la distanciation sociale». De son côté, le président du Conseil national indépendant des imams et du personnel du secteur des affaires religieuses et des wakfs, Djamel Ghoul, a fortement salué cette décision tant attendue par les imams et les fidèles. «Ce sera incha Allah, une réouverture réussie», dit-il.
Il a assuré que des actions de sensibilisation ont été menées par des imams au profit des fidèles. «Nous avons constaté un grand respect des mesures de prévention à l’intérieur des mosquées lors de la réouverture progressive notamment le port de la bavette, le respect de la distanciation et les mesures barrières en raison des conditions sanitaires difficiles», se félicite-t-il.
«Toutes les salles de prière sont désinfectées et nous avons veillé à la préparation des lieux à l’occasion de l’accomplissement de la prière du vendredi pour recevoir un grand nombre des fidèles», assure M. Djamel Ghoul.

Les fidèles ont respecté le protocole sanitaire

La réouverture des mosquées pour la prière du vendredi constitue un signe positif voire un soutien moral en cette période sanitaire difficile «notamment pour les personnes âgées et les fidèles ayant l’habitude de se rendre tous les vendredis aux mosquées qui se sentaient très frustrées de ne pas pouvoir aller prier pendant ces derniers mois», soutient-il.
Le président du Conseil national indépendant des imams. «On parle d’un éventuel retour au confinement total ou partiel. Il faut exclure les mosquées d’une décision de fermeture car les fidèles ont fait preuve de prudence et ont respecté le protocole sanitaire et sont un exemple dans le respect des mesures de prévention. Les mosquées n’ont été en aucun moment un foyer de la propagation de la pandémie. Il faut laisser les mosquées ouvertes», recommande M. Djamel Ghoul.
Neila Benrahal

///////////////////////

La tutelle rappelle les mesures d'encadrement

Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, a rappelé hier dans un communiqué la série de mesures accompagnant l'accomplissement de la prière du vendredi dans les mosquées, dont la reprise est prévue dès le 6 novembre courant. Intervenant en application des décisions du Conseil du Gouvernement du 14 octobre dernier, ces mesures portent notamment sur "l’impératif de se conformer au contenu du communiqué numéro 24 de la Commission ministérielle de la fatwa, relatif à l'organisation de l'ouverture et la fermeture des mosquées, l’appel à la prière (Adhan), le temps de la prière et du prêche du vendredi (khotba) avec sa durée". Le communiqué de la commission a également insisté sur "le respect des mesures sanitaires préventives pour préserver la santé des fidèles et assurer la poursuite de la prière du vendredi en groupe, avec notamment la distanciation physique, l’utilisation du tapis personnel pour la prière, le port du masque, la dé-sinfection des mains", précise la même source.
Le ministère a rappelé également que les mosquées concernées par l’ouverture de la prière du vendredi sont celles qui sont ouvertes pour accueillir les fidèles pendant les cinq prières. 

Multimedia