Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye

Le cinéaste algéro-néerlandais Karim Traïdia et la romancière algérienne Hanane Boukhelala ont été conviés à faire partie des jurys du 4e Festival international du cinéma «Mena», prévu du 20 au 22 mai à La Haye (Pays Bas), annoncent les organisateurs. Lors de ce festival, Karim Traïdia présidera le jury de la section du long-métrage qui comprend également parmi ses membres, la productrice iranienne Elaheh Nobakht et le critique marocain de cinéma Hammadi Kiroum. Karim Traïdia, qui a investi le monde du 7e art en 1991 a été distingué, notamment, pour «Les contes de mon village», un de ses derniers longs-métrages, pour lequel il a obtenu en 2016 le Grand prix au 4e Festival des cinémas africains «Africlap», tenu à Toulouse (France), et le prix du jury, en 2017, au 3e Festival du cinéma de Saïdia, «Cinéma sans frontières» au Maroc. La romancière et journaliste algérienne Hanane Boukhelala, auteure de «Soustara», son premier roman paru en 2019 aux Editions Khayel, figure, pour sa part, parmi les membres du jury de la section du court-métrage de ce festival, aux côtés du réalisateur marocain Mohamed El Younsi, entre autres. Astreint aux mesures de préventions sanitaires contre la propagation de la pandémie de la Covid-19, le festival se tiendra sur la toile uniquement et présentera des longs et des courts-métrages ainsi que des films-documentaires produits durant ces deux dernières années. Les productions cinématographiques en lice au 4e Festival international du cinéma «Mena» de La Haye concourront pour les prix des meilleurs long-métrage, court-métrage et documentaire ainsi que pour le prix du jury.

Sur le même thème

Multimedia