Langues et dynamiques urbaines au Maghreb paru chez Hibr éditions : Voyage dans les tréfonds du parler maghrébin

En éditant cet ouvrage, Hibr éditions contribuent grandement au rayonnement d’une discipline scientifique peu connue, mais ô combien importante pour la compréhension de l’ère que nous vivons.
Ce livre regroupe un consortium de brillantes thèses en un ouvrage qui «aborde la question de l'espace urbain en relation avec les phénomènes du changement et de la résistance au changement que révèlent les langues et les discours autour de la ville maghrébine et de ses divisions». Mené sous la direction de Ibtissem Chachou et Réda Sbih, ce travail de longue haleine se veut une «contribution originale à la construction d’un champs particulier de la sociolinguistique, en l’occurrence la sociolinguistique urbaine (…) Une démarche qui suit les traces des travaux de Thierry Bulot à qui ils dédient cet ouvrage en hommage et en reconnaissance de ses enseignements qui continuent à éclairer et orienter leurs propres réflexions», écrira le professeur Khaoula Taleb Ibrahimi en préface.
Pour l’éditeur et les auteurs : «L'objectif de ce projet est de rendre compte des enquêtes de terrain menées sur les faits de langue en milieu urbain et de capitaliser les données liées aux différentes situations d'enquête auxquelles les chercheurs ont été confrontés au cours de leurs différentes investigations. Il s'agit notamment de procéder à une rétrospective réflexive sur le déroulement de la recherche, sur la construction de l'objet de l'enquête, les choix théoriques opérés, les outils d'investigation adoptés et les concepts «nouveaux» qui auraient émergé à partir des données analysées».
Toutes les contributions qui constituent ce livre sont régies par des optiques disciplinaires et interdisciplinaires «relevant de l'analyse du discours, de la sociolinguistique urbaine et de l'urbanisme. De nombreux thèmes en rapport avec cette problématique y sont traités, à l'instar de : l'affichage plurilingue urbain dans quelques villes de l'Oranie (Mohammed-Zakaria Ali-Bencherif), l'expression de l'urbanité algéroise dans les discours numériques (Kamila Oulebsir), la mise en mots de l'urbanité et de la citadinité dans la ville de Mostaganem (Ibtissem Chachou), les procédés de l'auto-identification et de l'auto-authentification dans les discours des Casbadjis (Sebih Réda), la créativité linguistique dans le parler des jeunes Casablancais (Amel Abbaci-Ammi et Sarra Abbaci) la dénomination des nouveaux ksour dans la région du M'Zab (Nora Gueliane), etc.»
Dans le résumé en quatrième de couverture, on apprend aussi que les données recueillies (considérées comme ouvertes et complexes) ont été soumises à l'analyse qualitative relevant des démarches empirico-inductives, interprétatives et compréhensives.
Entre enquêtes, sondages, tableaux explicatifs et de précieuses références, cet ouvrage propose une vraie immersion dans les méandres d’un parlé séculaire qui épouse les évolutions de la société maghrébine.
Kamel Morsli

Langues et dynamiques urbaines au
Maghreb, paru chez Hibr éditions, 178 pages, 700 DA.

////////////////////////////////////

BIO EXPRESS

Ibtissem Chachou est professeure en sciences du langage à l'Université de Mostaganem. Elle est l’auteure de «La situation sociolinguistique de l'Algérie» (L'Harmattan, 2013), «Sociolinguistique du Maghreb» (Hibr éditions, 2018) et coordinatrice de l'ouvrage «Pour un plurilinguisme algérien intégré» (Riveneuve éditions, 2016). Réda Sebih est maître de conférences en sciences du langage à l'Université de Bouira. Il est coauteur du Web documentaire «Dans les murs de la Casbah» (récompensé par le Grand Prix du film universitaire pédagogique à Paris en 2013) et auteur de « Citadinité/urbanité dans le monde maghrébin : cas de la Casbah d'Alger» paru dans la revue Socles n°10, 2017.

Multimedia