La vérité amère décroche le 1er prix

Le court métrage «La vérité amère» s’est vu décerner le premier prix des Journées d’information du court métrage, clôturées samedi à Ouargla. Produite en dix jours dans la wilaya de Ouargla, cette œuvre, d’une durée de six minutes, du jeune metteur en scène Yacine Amiri, traite l’impact des médias audiovisuels, notamment la télévision, sur le téléspectateur durant la pandémie de Coronavirus (Covid-19). Le second prix est revenu au jeune Zakaria Benkadi pour sa courte production intitulée «Il y a du boulot», alors que la maison de jeunes Boudjemâa-Bakhdidja a décroché le 3e prix pour son court métrage «El-Hirak», mouvement populaire. Placée sous le signe «L’image ancre le thème», cette manifestation abritée trois jours durant (18-20 février) par la maison de jeunes Bakhdidja-Boudjemâa du quartier Saïd Otba, (commune de Ouargla), avec la participation de 18 adhérents aux établissements des jeunes et quatre (4) associations culturelles, s’assigne comme objectifs la promotion des activités culturelles en milieu des jeunes amateurs et l’encouragement des talents artistiques locaux, ont indiqué les organisateurs.

Sur le même thème

Multimedia