Exposition dédiée à l’art culinaire, l’artisanat et les métiers traditionnels : Le legs patrimonial ressuscité

Ph.:Wafa
Ph.:Wafa

L'exposition mettant en valeur l'art culinaire algérien, notre richesse artisanale ainsi que les métiers traditionnels qu'on risque de perdre au fil du temps a été clôturée jeudi en apothéose, avec une forte présence du public venu nombreux prendre part à cet événement, goûter aux plats présentés, avoir des contacts pour un éventuel échange de travail et de connaissances... ou par simple curiosité.
Cette exposition, qui a duré trois jours pour la célébration du Nouvel an amazigh, Yennayer 2971, s'est caractérisée par la présence d'un grand nombre d'exposants venus de différentes régions du pays, à savoir d’Alger, de Khenchela (invité d’honneur), de Tizi-Ouzou, de Béjaïa, de Bouira, de Mostaganem..., représentant respectivement les régions du Centre, de l’Est et de l’Ouest du pays. On a remarqué, par ailleurs, l’absence de la région du Sud algérien qui devait être représentée par la ville de Ouargla, due, selon les organisateurs, à «l’impossibilité pour les exposants de cette wilaya d’effectuer le déplacement pour des raisons de sécurité sanitaire liées à la pandémie de la Covid-19». 
La gastronomie marocaine, une des plus prestigieuses au monde, a démontré perpétuellement une insoupçonnable force de résilience, du fait qu’elle puise ses fondements dans les apports et les améliorations successifs impulsés par les différentes civilisations passées par le royaume et qui ont, chacune à sa manière, transformé les habitudes alimentaires et le mode de vie des autochtones. 
Ces exposants, qui ont puisés dans la richesse patrimoniale (culinaire, artisanale et des métiers traditionnels), lancent un appel à la population, mais aussi aux autorités concernées pour «la sauvegarde de cette richesse qui représente notre passé, nos traditions, notre culture et surtout notre identité». Ils demandent aux citoyens de revenir à leurs sources et de creuser dans le legs culinaire artisanal pour en pénétrer les secrets et l’immuniser contre les tentatives d’acculturation.
Les produits exposés sont l'accomplissement d'un travail manuel bien soigné  permettant aux visiteurs d’apprécier un savoir-faire ancestral, présenté tout en sourires par des exposants en tenues traditionnelles, à pied d’œuvre pour répondre aux questions de leurs interlocuteurs, mais aussi et surtout pour les sensibiliser sur l’importance et la nécessité de préserver et de transmettre ce legs patrimonial millénaire dans sa double dimension, culturelle et historique.

Kafia Aït Allouache

Multimedia