Contes de Ouargla : Le recueil Tinfoussin en variante amazighe locale

Le recueil Tinfoussine S’Tagherghrant, de contes de Ouargla et du monde, édité en variante amazighe ouarglie, est une œuvre littéraire venue enrichir la scène culturelle amazighe algérienne.
Publié par l’auteur Khaled Benahmed Fertouni, à la maison d’édition Anzar (Arc en ciel en tamazight), cette nouvelle édition comprend une panoplie de contes pour enfants puisés du patrimoine populaire local et de la littérature universelle, dont celle des frères allemands Grimm, traduits vers la variante ouarglie-zénète (tagherghrant), avec une substitution des dénominations, personnages et lieux, pour rapprocher les faits du petit lecteur et les adapter à l’environnement culturel ouargli, a expliqué à l’APS Khaled Benahmed Fertouni (psychologue de formation).
«Passionné de lecture depuis l’enfance, l’idée m’est venue de contribuer, armé de la richesse littéraire et linguistique amazighe, à promouvoir la lecture en milieu des jeunes pour redonner sa place au livre en papier, dans un contexte où la scène culturelle est dominée par les nouvelles technologies», a-t-il confié.
Et de poursuivre : «Cette expérience s’est forgée à partir du patrimoine populaire transmis par le conteur ouargli des années 1940, ‘’Tahina’’, du ksar d’Ouargla, que ma grand-mère m’a transmis, relatant des contes charmants aussi bien pour les petits que pour les adultes.»
Ces récits littéraires, en majorité allégoriques, ont une portée morale, socio-pédagogique et culturelle visant à développer les capacités cognitives du petit lecteur pour l’imprégner de modèles de littérature locale et universelle, a ajouté l’auteur.
Cette publication de 140 pages est scindée en quatre chapitres, dont le premier afférent aux contes populaires ouarglis, le deuxième à des contes de littérature universelle des frères Grimm, alors que le 3e chapitre est dédié aux histoires du personnage populaire connu sous le sobriquet de «Djeha» et le dernier regroupe un ensemble de contes animaliers (fables).
Ce recueil est la seconde publication de Khaled Benahmed Fertouni après l’édition, en 2017, d’un dictionnaire arabe-amazighe Iwalen S’Tgherghrant.

Sur le même thème

Multimedia