Nation

mercredi 19 dcembre 2018

Algérie - ONU : M. Sellal reçoit le président de l’Assemblée générale de l’ONU

PUBLIE LE : 07-06-2015 | 0:00

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a reçu, hier à Alger, le ministre ougandais des Affaires étrangères, et Président en exercice de la 69e session de l'Assemblée générale des Nations unies, Sam Khamba Kutesa, indique un communiqué des services du Premier ministre.
Au cours de l'entretien, les différentes questions liées à l'agenda des Nations unies ont été abordées, particulièrement celles qui touchent le continent africain, notamment le financement des objectifs de développement à 2030, les changements climatiques et la recomposition du Conseil de sécurité, ajoute la même source. Par ailleurs, l'entretien qui s'est déroulé en présence du ministre  d'État, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, «a permis un échange de vues sur les questions dominantes liées à l'actualité internationale et à l'action de l'Algérie en faveur de la paix et la stabilité régionales», conclut le communiqué.

Lamamra s’entretient avec M. Sam Kahamba Kutesa 

Le ministre d'État, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, s'est entretenu, hier à Alger, avec le président de l'Assemblée générale de l'ONU, Sam Kahamba Kutesa. M. Kutesa, qui a entamé, vendredi dernier, une visite de travail à Alger, a été élu président de la 69e session de l'AG de l'ONU, le 11 juin 2014.

M. Sam Kahamba Kutesa, Président de la 69e session de l’AG de l’Onu :
« L’Algérie, un pays leader qui a atteint les Objectifs du Millénaire pour le développement »

«Je suis impressionné par le développement que connaît l’Algérie, notamment dans le domaine des infrastructures. Cette visite m’a permis d’aborder, avec les responsables algériens que j’ai eu à rencontrer, divers sujets dont les  Objectifs du millénaire pour le développement, et l’Algérie est l’un des pays leaders qui a atteint les Objectifs du millénaire.
Lors de mon entretien avec M. Lamamra, nous avons évoqué aussi les thèmes liés aux objectifs du développement durable qui s’étalent de 2015 à 2030, avec un volet, en plus du développement économique et l’aspect social, celui relatif à l’environnement et aux changements climatiques. Nous allons, de ce fait, avoir une réunion qui se tiendra dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, où il sera question des modes et moyens de financement des objectifs du développement durable. Vu la dégradation de l’environnement, nous sommes actuellement en train de travailler par rapport à l’accord qui va être signé et adopté lors de la réunion de Paris, en décembre prochain. La communauté internationale œuvre donc à trouver des solutions face à la dégradation de l’environnement. Nous tenons à remercier, particulièrement, l’Algérie pour le soutien qu’elle nous a apporté aux Nations unies.
Ma visite en Algérie a été aussi l’occasion d’aborder des aspects liés aux relations bilatérales qui lient votre pays à mon pays, l’Ouganda. Ce volet important nous permettra de renforcer nos relations bilatérales et surtout d’avoir une attitude et une vision communes lors des forums internationaux.» Au sujet de la question du Sahara occidental, dernier cas de décolonisation en Afrique, le diplomate onusien a affirmé avoir abordé le sujet avec les responsables algériens, tout en soulignant que «l’Organisation des Nations unies soutient la position de l’Union africaine».
M. Sam Kahamba Kutesa n’a d’ailleurs pas manqué de souligner que les discussions qu’il a eues avec les responsables algériens sur ce sujet lui ont «permis de mieux comprendre et cerner le dossier». M. Sam Kahamba Kutesa a été élu président de la 69e session de l’Assemblée générale des Nations unies le 11 juin 2014. Il occupait alors, depuis 2005, le poste de ministre des Affaires étrangères de l’Ouganda.
 Juriste et parlementaire, M. Kutesa dispose d’une vaste expérience des affaires internationales. Alors qu’il était ministre des Affaires étrangères, l’Ouganda a organisé des réunions de haut niveau d’organes inter-gouvernementaux de premier plan, notamment le Sommet des chefs de gouvernement des pays du Commonwealth de 2007, le Conseil des ministres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) de 2008 et le Sommet des chefs d’État de l’Union africaine de 2010.
L’Ouganda a, en outre, occupé durant deux années (2009 et 2010) un siège de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’Onu.Aux échelles régionale et sous-régionale, M. Kutesa a organisé des réunions au plus haut niveau d’organisations telles que la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE), le Marché commun de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique australe (COMESA) et la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs.
 De 2011 à 2014, il a présidé le Comité interministériel régional de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, qui s’emploie, notamment, à consolider la paix et la stabilité dans l’est de la République démocratique du Congo, à promouvoir la transparence dans l’exploitation et la vente des ressources naturelles.
En sa qualité de ministre des Affaires étrangères, M. Kutesa a joué un rôle de premier plan au sein de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), ainsi que dans les processus de paix régionaux entrepris au Soudan et au Soudan du Sud et dans les efforts de stabilisation de la situation en Somalie.
M. T.


M. Kutesa félicite l’Algérie pour le succès dans la réalisation des OMD

Le président de l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations unies (ONU), Sam Kahamba Kutesa, a félicité, hier, l'Algérie pour le succès réalisé en matière de réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), a indiqué un communiqué du Conseil de la nation.

«Les relations entre l'Algérie et les Nations unies, notamment en ce qui a trait à la concrétisation des Objectifs du Millénaire pour le développement» ont été au centre de l'audience accordée par le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, à M. Kutesa, précise le communiqué publié au terme de l'entrevue, ajoutant que le responsable onusien a également «félicité l'Algérie pour le succès réalisé dans le cadre de l'application de ce programme», selon la même  source. «L'Algérie a consenti de grands efforts et réalisé des résultats encourageants dans plusieurs domaines, dont la santé, le développement économique, le logement  et l'eau potable», a affirmé M. Bensalah, avant de rappeler qu'elle «veille au développement de tous les domaines susceptibles de garantir une vie décente au citoyen». Évoquant le dossier de la réforme de l'ONU, il  «a salué les efforts de M. Kutesa en la matière», réitérant le «soutien de l'Algérie à ces efforts en général et aux revendications africaines dont l'obtention de la qualité de membre au sein du Conseil de sécurité». M. Bensalah a abordé, lors de cette rencontre, les questions du Sahara occidental et de la Palestine, appelant le président de l'Assemblée générale de l'ONU à «intensifier efforts et démarches pour faire respecter les décisions et résolutions onusiennes y afférentes». Concernant la question de décolonisation en Afrique, M. Kutesa a insisté sur le «droit du peuple sahraoui à l'autodétermination», selon la même source. Les deux parties ont évoqué enfin, les relations entre l'Algérie et l'Ouganda, M. Kutesa étant le ministre des Affaires étrangères de ce pays, estimant important d'œuvrer à leur élargissement à tous les domaines de coopération.