Nation

mercredi 19 dcembre 2018

Inauguration des installations du gisement d’El Merk : 100 milliards de dollars pour l’exploitation

PUBLIE LE : 28-10-2013 | 0:00

De notre envoyée spéciale à Illizi, Kafia Aït Allouache

Le ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi a donné hier, à Illizi le coup d’envoi officiel de la production d’El Merk dans le bassin de Berkine. Un gisement développé en partenariat entre Sonatrach et la société américaine Anadarko, devant produire 146.000 barils/jour à terme.

L’inauguration des installations pétrolières d’El Merk s’est déroulée en présence des P-DG de Sonatrach et d’Anadarko, MM. Abdelhamid Zerguine et Al Walker. Sonatrach détiendra 51 % des participations d’El Merk. Les 49 % de la production seront détenus par Anadarko et ses associés.
«L’entreprise Sonatrach va investir près de 100 milliards de dollars pour le forage et la production de pétrole, des industries, du raffinage et de l’industrie pétrochimique ainsi que l’exploration dans le domaine des hydrocarbures» a déclaré le ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi, soulignant de ce fait, que la politique du gouvernement algérien est de renforcer les activités de forages et de la recherche des hydrocarbures à travers le territoire national.
Par ailleurs, M. Yousfi a précisé que Sonatrach a découvert plusieurs puits de pétrole cette année. Ces découvertes donneront l’occasion à l’Algérie de produire et de couvrir ses besoins énergétiques, de renforcer son potentiel en hydrocarbures et le développement économique du pays à travers l’entraide locale et la sécurité.
Le projet du complexe d’El Merk qui se situe à 350 km au sud de Hassi Messaoud est «très important» comme le qualifie M.  Yousfi. «Ce complexe a nécessité un travail colossal, du point de vue de la coordination entre les différents associés et partenaires qui ont contribué à la réalisation de ce complexe».
Ce complexe regroupe un certain nombre de gisements dont la capacité dépasse le milliard de barils donnant une capacité de production de près de 100.000 barils/jour de pétrole et dans un futur proche, il fournira également une capacité de production en GPL et en condensat.
Ce projet a coûté près de 4 milliards de dollars et il offrira également à Sonatrach une capacité de production supplémentaire environ  de 100.000 barils/jour.
Ce complexe dispose de 87 puits dans l’ensemble dont 53 sont en phase de démarrage.
La mise en service du reste des 87 puits permettra d’avoir un taux de production de 146.000 barils/jour à l’horizon 2040.
 Ce gisement d’El Merk est un projet d’envergure qui devrait renforcer la production pétrolière en Algérie. C’est un pivot de la stratégie de développement engagée par la compagnie nationale pour augmenter dans un contexte de partenariat, ses capacités de production et ses réserves de pétrole, de condensat et de GPL.
Du point de vue technique le ministre a précisé que ce projet est au «top des techniques» concernant le traitement efficace du pétrole ainsi que des techniques qui, en matière de production, sont parmi les meilleures qui existent actuellement. «Les caractéristiques des puits sont excellentes puisque chaque puits produit à un rythme qui est excellent par apport à d’autres cas», ajoute le ministre, faisant observer que la production nationale est fixée à un niveau de 1.200.000 barils/jour et les capacités de l’Algérie dépassent largement ce chiffre.
Ceci en rajoutant le supplément de 100.000 barils/jour renforçant la capacité de production. «Au travers de la politique de la production du pays en relation avec celle suivie par  l’OPEP, nous fixons les plafonds de la production, et cela nous donne une capacité de production supplémentaire», ajoute M. Yousfi.
Le groupement Berkine est l’une des premières compagnies indépendantes d’exploration et de production de pétrole et de gaz dans le monde. Il est chargé de gérer l’ensemble des activités de l’association Sonatrach/Anadarko sur les blocs 404 et 208 dans le désert du Sahara algérien.
A la date de l’inauguration d’El Merk, le groupement Berkine a produit pour le compte de l’association entre Sonatrach et Anadarko un total de 933 millions de barils d’huile depuis sa création en 1998. Le groupement Berkine exploite une réserve de 1,2 milliard de barils prouvés sur place.             
KA.A.

Artciles Connexes