Nation

mercredi 19 dcembre 2018

Rentrée scolaire 2013-2014 : Coup d’envoi demain pour 8,5 millions d’élèves

PUBLIE LE : 07-09-2013 | 0:00

A « J-1 » du coup d’envoi de la rentrée scolaire pour les 8,5 millions d’élèves scolarisés des trois paliers de la nouvelle année scolaire 2013-2014 a été minutieusement préparée et aucun des aspects d’un bon déroulement n’a été négligé autant par le ministère de l’Education nationale qu’au niveau du gouvernement. Et c’est à juste titre, que le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a reçu, jeudi dernier, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui lui a donné des instructions pour une bonne préparation des conditions de cette rentrée scolaire, tout en s’enquérant des résultats de ses dernières visites effectuées dans plusieurs wilayas du pays.  
C’est donc demain que les élèves, en rejoignant les bancs des écoles, marquant la fin des vacances scolaires, et, le début d’une laborieuse étape dans le cursus scolaire, vont reprendre le chemin de l’école avec de nouveaux établissements scolaires, de nouvelles mesures, et autant de changements qui les accompagnent.
La rentrée scolaire qui implique le retour des enseignants aux écoles et des responsables des différentes structures et infrastructures administratives, pédagogiques et académiques dans leurs lieux de travail, signifie pour les huit millions et demi d’élèves, de nouvelles classes, de nouveaux instituteurs et des dépenses pour les parents avec la course les jours suivants pour l’achat de fournitures scolaires et de manuels scolaires. C’est dire l’importance de la rentrée scolaire qui est véritablement une reprise des activités économiques et sociales pour de nombreux secteurs de la vie publique nationale.
La reprise des cours, demain matin, a été préalablement préparée  et les conditions d’enseignement et d’éducation pour les élèves des trois paliers fondamentaux et du préscolaire indiquent que l’Etat a pris toutes les dispositions matérielles, humaines et pédagogiques pour la réussite de la nouvelle année, dans la mesure où elle a fait l’objet d’examen et d’évaluation lors des rencontres régionales et tout récemment celle nationale entre le Premier ministre et les cadres du secteur de l’éducation nationale.
Sur un autre plan régional, les conditions d’enseignement dans les wilayas du Sud ont également fait l’objet d’amélioration puisque l’Etat a pris en charge la climatisation de 145  salles de cours avec l’installation de 3.000 climatiseurs. La nouvelle année scolaire, pour la prise en charge de 8,5 millions d’élèves attendus, avec une augmentation de 4% de nouveaux inscrits par rapport à l’année précédente, enregistre de nouvelles infrastructures pédagogiques dont 99.000 CEM, 109 lycées, 170 lycées dotés de laboratoires scientifiques et 251 lycées équipés d’outils informatiques. Sur le plan pédagogique, le corps enseignant vient de se renforcer avec la dotation de 12.500 nouveaux postes budgétaires, 20.850 enseignants, 240.000 agents
La scolarisation des élèves en constante amélioration en vue de réunir les conditions de réussite scolaire, un principe de l’Etat algérien qui vient de  renforcer le système des cantines scolaires en prônant la politique d’une école une cantine pour environs trois millions d’élèves, sans compter les autres possibilités dans les formules des demi-pensions et des internats.  
Au plan de la solidarité nationale, l’Etat a dégagé environs neuf milliards de dinars au titre de la prime scolaire au bénéfice de plus de trois millions d’élèves démunis ainsi que l’octroi des manuels scolaires. Un cours inaugural sera donné dans tous les établissements. Il portera sur les technologies de l’information et de la communication.
Houria A.

Alger : Un budget initial de 900 millions de dinars pour une rentrée réussie
L’Assemblée populaire de la wilaya (APW) d’Alger  a consacré un budget initial de 900 millions de dinars pour assurer la réussite  de la rentrée scolaire 2013-2014, a indiqué, jeudi dernier, à Alger, le président de la commission de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle de l’APW d’Alger, Tahar Dilmi. Ce budget « conséquent » est destiné à l’équipement des écoles en outils informatiques et chauffages ainsi qu’aux travaux de réfection, aux cantines scolaires et à la prime de scolarité, a précisé M. Dilmi dans une déclaration à la presse en marge de la réunion de la commission.  Le budget consacré au secteur de l’éducation « augmentera en fonction  des nouveaux besoins liés aux structures pédagogiques en cours de réalisation »,  a-t-il ajouté. Concernant la rencontre des membres de la commission avec les directeurs de l’éducation de la wilaya d’Alger, le responsable a précisé qu’il s’agissait  d’une « reunion de travail » visant à trouver des solutions et à prendre les mesures nécessaires afin de combler les lacunes et de régler les problèmes pouvant survenir lors de la rentrée scolaire. M. Dilmi a évoqué le problème de la surcharge des classes qui pourrait se poser dans la région d’Alger-Ouest, en raison de la distribution prochaine de logements, soulignant que le nombre d’élèves dans la wilaya d’Alger atteindra  cette année 800.000 élèves pour les trois paliers de l’enseignement.
Une conférence, qui rassemblera les représentants du secteur de l’éducation nationale, les parents d’élèves, les représentants des enseignants et ceux des secteurs concernés, sera organisée en octobre prochain pour une « évaluation  objective » de la rentrée scolaire 2013-2014.

Artciles Connexes