Nation

lundi 12 novembre 2018

Amar Tou procéde à la mise en service de la ligne Tabia-Mechéria-Béchar

PUBLIE LE : 04-07-2010 | 20:52

La ligne ferroviaire Tabia-Mecheria-Béchar, d’une  distance de 580 km, a été mise en service vendredi dernier par le ministre des Transports,  M. Amar Tou.              
Le voyage inaugural de cette nouvelle voie ferroviaire a été effectué  par le ministre à bord d’un train de plusieurs wagons, en compagnie notamment  des autorités locales des wilayas de Béchar et Nâama.             
Ce voyage a permis de rallier Béchar à partir de Tabia (Sidi Bel-Abbès) via Mecheria et Nâama, dans de "très bonnes conditions", de par la qualité  de la voie et des infrastructures réalisées sur le tronçon, a-t-on indiqué.              
 A son arrivée à Béchar en début de soirée de vendredi,   M. Amar Tou s’est déclaré "satisfait" de cette réalisation et des efforts accomplis  pour sa concrétisation en faveur du développement régional et national.                 
L’exploitation de cette nouvelle ligne ferroviaire va permettre  le transport annuellement de 600.000 voyageurs et  750.000 tonnes de différentes marchandises, a indiqué le directeur du secteur  des transports à Béchar.  Cet important projet stratégique, dont les travaux de réalisation  ont été confiés a un groupement de 14 entreprises, dont 8 algériennes publiques,  pour un coût global de 93 milliards de dinars, s’inscrit au titre de la stratégie nationale  visant l’extension et la modernisation complète du réseau national ferroviaire,  et le désenclavement total des wilayas du grand Sud, a-t-on signalé lors de  cette visite ministérielle. La mise en service de cette nouvelle voie ferrée a été accueillie  favorablement par les citoyens et les différents opérateurs économiques de la  région de Béchar. En plus, "elle vient renforcer le réseau national du transport ferroviaire et contribuera énormément à l’amélioration du transport et la relance  des investissements dans cette partie du pays, signalent des experts nationaux du secteur du transport ferroviaire, présents à cette occasion à Béchar.  
 

L’ETU démarre               
M. Amar Tou a également donné, vendredi dans la soirée, le coup  d’envoi officiel des activités de la nouvelle entreprise de transport urbain  (ETU) de Béchar.                 
 La mise en service de cette entreprise, qui va dans une première  phase offrir 3. 000 nouvelles places en matière de transport urbain qui vont s’ajouter  aux 8.400 existantes actuellement, s’inscrit dans le cadre du programme d’amélioration  des conditions de transport urbain et le développement des transports collectifs  à grandes capacités, a indiqué son directeur.                  
L’ETU Béchar, qui a procédé au recrutement de 153 cadres et  agents, va exploiter à partir de ce jour huit lignes avec un parc de 10 bus  qui seront renforcés par l’affectation de 30 autres avant la fin de cette saison  estivale, a précisé M. Abderhamane Roubki .                 
Le transport urbain à Béchar est assuré actuellement par 398  véhicules relevant de 157 opérateurs privés, dont la flotte est relativement  récente, souligne un responsable de la direction locale des transports.

-------------------------

L’arrivée en gare de Béchar du train (desserte inaugurale), à son bord le ministre des Transports, M. Amar Tou, a été qualifié d’événement  "historique" par plusieurs personnes présentent vendredi à cette gare.                
"On l’attendait depuis presque dix ans et voilà qu'il est là.  Un train moderne, confortable et climatisé. Que cherche de plus un voyageur",  s'est réjoui un citoyen venu assister à l’inauguration de cette nouvelle desserte  ferroviaire.                  
Cette dernière permet désormais de relier Béchar à la localité  de Tabia dans la wilaya de Sidi-Bel-Abbès, via Mecheria (W.Nâama), en train  roulant à une vitesse de plus de 140 km/heure, soit pas plus de 5 heures de  voyage, signale un cadre de la société nationale de transport ferroviaire (SNTF).   L’exploitation de cette nouvelle ligne ferroviaire,’’va nous  permettre durant les vacances de voyager moins cher, étant donné que les prix  pratiqués par la SNTF sont très abordables'', soulignent des pères de familles, qui espèrent bénéficier de tarifs de famille, comme était jadis la politique  de la même société nationale, précise l’un d’eux.                   
La gare de Béchar, restée presque dix ans sans activités, va,  avec l’entrée en exploitation de cette nouvelle desserte, revivre et renouer  avec les activités de voyages et des voyageurs.                
D'ores et déjà, les propriétaires du café limitrophe à cette structure  de transport se préparent à faire tourner leurs établissements à plein régime,  pour servir les voyageurs qui seront nombreux à prendre le train enlieu et  place des autres moyens de transports collectifs, pensent-ils.      
"La reprise des activités du transport ferroviaire sera d’un  apport très important pour le développement de toute la région du Sud-Ouest,  car le train est un véritable moteur pour le développement économique et social",  a fait remarquer M. Othmane Hamadi, président de la Chambre de commerce et de  l’industrie de la wilaya.                 
Pour cet opérateur économique, "le transport des marchandises  de ou vers Béchar connaîtra à l’avenir une hausse, de par l’importance des volumes  et les espaces qu’offre le transport ferroviaire, et à moindre coût", estime-t-il.    Pour le ministre des Transports, M. Amar Tou, l’inauguration  de cette nouvelle ligne ferroviaire constitue une étape très importante dans  le développement du pays qui va connaître, à la faveur du programme quinquennal  2010-2014, la poursuite des efforts en matière de renforcement et de modernisation  du transport ferroviaire, avec le lancement des chantiers de plusieurs nouvelles  lignes.

Artciles Connexes