dimanche 23 septembre 2018 06:38:15

Le tribunal criminel près la cour d’Alger a prononcé dimanche, tard dans la nuit, des peines de prison à perpétuité contre six individus  membres d’un « réseau criminel transfrontalier » impliqués dans un trafic de drogue. Le juge Omar Benkharchi a prononcé la perpétuité contre les accusés  Ayadi Kamel, Lekdani Saïd, Kadoui Djaouad, Lesmer Abderrahim, Aït Abbou Fouad et Bal Moussa.
Il a également condamné à 20 ans de prison ferme les accusés Sid Ahmed Didoune, Aïssa Benmerradi et Karim Oudrir et à 15 ans de prison ferme la franco-tunisienne  Sabrina Agoubi et une ressortissante suisse d’origine togolaise.
Chafik Dellali a écopé, quant à lui, d’une peine de 10 ans de prison ferme. Selon l’arrêt de renvoi, les faits remontent au mois de décembre 2007 lorsque les services de sécurité, au niveau du port d’Alger, ont déjoué une tentative d’exportation illicite de près de 300 kg de cannabis, à bord de deux véhicules, à destination de la France puis de l’Espagne.
Les aveux des accusées arrêtés au port d’Alger, à savoir Sabrina Agoubi,  Sid Ahmed Didoune et leur complice suisse d’origine togolaise, ont permis aux services de sécurité de procéder à l’arrestation de leurs fournisseurs dans  la wilaya d’Oran, lesquels ont, à leur tour, avoué avoir récupéré la drogue à Maghnia à la frontière avec le Maroc.
Le procureur général avait requis la prison à perpétuité contre tous les accusés, précisant que l’accusé Karim Oudrir était le coordinateur du groupe  criminel international à Alger.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions