mardi 10 dcembre 2019 07:42:04

Un module pesant 1.311 tonnes a été transporté hier de son lieu de montage vers l’unité Topping 11 de la raffinerie de Skikda sur une distance de 50 mètres, a-t-on constaté sur place. Cette opération d’encrage fait partie du projet de réhabilitation de la raffinerie de Skikda, a indiqué Mme Zoubida Benmouffok, directrice division raffinage du groupe Sonatrach. Ce module, d’une largeur de neuf (9) mètres et d’une hauteur de 36 mètres, soit l’équivalent d’un immeuble de 12 étages, a été déplacé en une heure et demie de temps. Il s’agit du dernier module déplacé d’un totale de sept (7) modules préfabriqués d’un tonnage variant entre 315 et 1800 tonnes. Le premier, pesant 1600 tonnes, a été déplacé le mois d’août dernier vers l’unité topping 10, a-t-on expliqué. Selon Mme Benmouffok, cette opération a pour but d’augmenter le niveau de sécurité des installations de la raffinerie, ainsi que la capacité de traitement du pétrole brut, pour passer de 15 à 16,5 millions de tonnes par an, mais aussi d’assurer la modernisation du système de réception et de distribution de l’électricité. La même responsable a expliqué également que la réhabilitation de la raffinerie de Skikda a pour but de sauvegarder la capacité actuelle de raffinage sur les 30 à 40 prochaines années. «Le but de cette réhabilitation est également d’avoir des produits de qualité européenne et de disposer d’une chaîne de production des aromatiques plus importante, permettant ainsi d’initier des projets pétrochimiques en aval du raffinage», a-t-elle précisé. En outre, la réhabilitation de l’usine est opérée principalement sans stopper la marche des unités, ou avec des périodes d’arrêt réduites de 90 jours, par groupes d’unités a-t-on expliqué.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions