mardi 07 juillet 2020 16:50:24

Une  réunion préparatoire pour la célébration de la journée du 26 février, décrétée journée du dialogue euro-méditerranéen,  s’est tenue hier au siège de la Commission nationale de promotion et de protection des droits de l’homme, en présence de Mme Taya,  de 22 associations et  de plusieurs personnalités. Cette journée  sera célébrée sous le thème «Dialogue et jeunesse». Il est à rappeler que c’est le Comité Algérie pour le dialogue Sud-Nord de la Méditerranée  qui a fait adopter cette recommandation dans la déclaration finale du congrès d’Alger tenu en 2006. Depuis, l’idée a fait son chemin puisque le Mouvement européen international (MEI) y souscrit pleinement, notamment   depuis septembre dernier, date à laquelle une délégation du Comité Algérie conduite pas sa présidente, Mme Taya Yasmina, s’est rendue à Bruxelles pour plaider en faveur de l’instauration de la journée du 26 février comme journée du dialogue dans le sud et le nord du pourtour méditerranéen. La présidente du Comité Algérie avait  rappelé lors des entretiens qu’elle avait eus à Bruxelles avec des eurodéputés que l’Algérie est un pays qui a expérimenté positivement le dialogue. Hier les participants à la rencontre préparatoire ont suggéré que les activités marquant la célébration de la journée du 26 février soient étalées sur toute l’année 2013. Il faut enfin souligner que des personnalités du mouvement européen associatif sont attendues à Alger pour prendre part à cette célébration. Lors de son séjour bruxellois, la délégation  du Comité Algérie avait  reçu la confirmation de la présence à Alger du président du MEI (Mouvement européen international) ou encore celui du réseau pour les relations euro-arabes.         
Nadia K.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions