mercredi 27 aot 2014 22:13:46

De nouveaux projets relatifs au développement de la filière lait seront lancés en Algérie en 2013, a indiqué hier le ministère de l'Agriculture à l'issue d’une réunion du comité national de pilotage du projet algéro-français de développement de cette filière. Outre la modernisation des exploitations réservées à la production laitière, l'année 2013 connaîtra le lancement des luzernières au niveau de chaque site de production, selon la même source. Cette rencontre qui s'est tenue au siège du ministère de l'Agriculture et du développement rural a permis d'évaluer la progression de ce projet qui s'est traduite par la création et la mise en fonctionnement de plusieurs groupes d'appui aux éleveurs laitiers (GAPEL), précise un communiqué du ministère de l'agriculture. Formés et soutenus par des experts de la production laitière, les 12 conseillers qui constituent ces GAPEL sont chargés d'accompagner le développement de la production laitière des éleveurs localisés dans les wilayas retenues pour ce projet, à savoir Blida, Relizane et Souk Ahras. Ces structures d'encadrement, qui apportent leur soutien technique permanent aux éleveurs, bénéficient de l'assistance de la Cellule d'appui technique et méthodologique (CATM) et du soutien permanent de l'Institut technique des élevages (ITELV), avec le Centre national d'insémination artificielle et de l'amélioration génétique (CNIAAG), l'Institut technique des grandes cultures (ITGC), l'Office national interprofessionnel du lait (ONIL), le Comité interprofessionnel du lait (CIL), et les chambres de l'agriculture. Les membres du comité de pilotage de ce projet ont noté «avec satisfaction l’engouement des éleveurs et leur adhésion massive à cette initiative qui vise, à terme, à doubler leur production laitière». Pour rappel, ce projet qui intervient à la faveur de la signature en février 2011 d'un protocole d'accord entre l'ITELV et l'association française Bretagne international, ambitionne d'accompagner le développement de la production laitière en Algérie, en mettant l'accent sur l'amélioration, la conduite du troupeau, l'hygiène et la qualité du lait. Ce projet algéro-français sur le développement de la filière lait s'inscrit dans le cadre de la politique du renouveau agricole et rural, dont l'objectif est de mettre en place une filière laitière intégrée et rassemblant les différents acteurs intervenant soit en amont ou en aval de cette filière (producteurs, collecteurs, transformateurs, structures techniques, office interprofessionnel et fournisseurs des intrants), améliorer la production et la productivité, réduire, à terme, les importations de poudre de lait ainsi que la création de nouveau emplois.

  • Publié dans :
  • lait
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions