lundi 25 mai 2020 19:44:09

Les pays en développement (PED) ont absorbé, pour la première fois, 50% des investissements directs étrangers (IDE) au cours du 1er semestre 2012, dans le sillage de la chute des IDE aux États-Unis et en Union européenne, a indiqué mardi la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED). Dans sa 10e édition des tendances de l'investissement au niveau mondial, cette organisation onusienne a précisé que sur les 668 milliards de dollars d’IDE enregistrés au cours du 1er semestre 2012, 336 milliards de dollars d’investissements étrangers ont été destinés aux PED. Elle observe, toutefois, que les IDE mondiaux ont baissé de 8% au 1er semestre de l’année en cours et de 5% dans les PED, alors que le redressement de l'économie mondiale a essuyé de nombreux revers au second trimestre.
''La reprise lente de l'économie mondiale, la faiblesse de la demande mondiale et les risques élevés liés aux changements des politiques de réglementation continuent de renforcer l’attitude d'attentisme de nombreuses sociétés transnationales à l’égard des investissements à l'étranger'', explique la CNUCED. ''Les projections à long terme de la CNUCED montrent encore une hausse modérée'', avance-t-elle, tout en ajoutant que le risque de nouveaux chocs macroéconomiques en 2013 pourrait avoir un impact négatif sur les IDE.

  • Publié dans :
  • IDE
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions