mardi 16 septembre 2014 20:27:50

Une décision bien accueillie

La date butoir de remise par les entreprises des demandes  de retraitement de leurs dettes bancaires auprès des agences domiciliatrices, prévue initialement le 31 décembre 2011, a été reportée au 31 janvier 2012, annonce hier l'Association professionnelle des banques et établissements financiers (ABEF).
Cette prorogation de délai d'un mois a été décidée après l'accord des pouvoirs publics, en réponse aux sollicitations de certains opérateurs, indique l'ABEF. Les demandes, avertit la même source, ne seront pas recevables si ce (nouveau) délai est dépassé.
''Cette période supplémentaire constitue une ultime occasion offerte aux entreprises désireuses de bénéficier du mécanisme de sauvetage financier mis en place sous l’égide des pouvoirs publics et avec le soutien de l'Etat'', précise le communiqué de l'Abef. Les entreprises susceptibles d'être éligibles à ce mécanisme, engagé il y a quelques mois par les banques sous l’égide des pouvoirs publics, sont celles exerçant des activités de production de biens et de services, et subissant des difficultés financières importantes.
Ces difficultés sont reflétées par le niveau de leurs impayés constatés au 30 avril 2011 et classées par les banques selon les dispositions réglementaires régissant l'évaluation et le classement des créances dues. Par ailleurs, une évaluation d'étape a été faite à la fin du mois de décembre 2011 et a permis, notamment, d'apprécier le rythme des dépôts des dossiers de rééchelonnement, selon le communiqué.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions