mardi 16 juillet 2019 18:18:11

Le boycott du championnat national division  Une de handball décidé par certains clubs, va bientôt trouver une issue favorable,  a indiqué mercredi le directeur général des sports au sein du Ministère de la  jeunesse et des sports (MJS), M. Hocine Kennouche. "Nous sommes en train de suivre ce dossier avec attention. Nous allons  essayer de trouver une solution qui arrangera et la fédération et les clubs  protestataires", a indiqué à l'APS, M. Kennouche. Le HBC El Biar était le premier club à s'élever contre le nouveau système  du championnat national, en boycottant le premier match de la saison 2011-2012,  dont le coup d'envoi a été donné vendredi dernier. Le club d'El Biar, n'est pas le seul club à s'opposer à la nouvelle  formule du championnats, puisque le GSP Pétroliers et le MC Saida, exempts lors  du levée de rideau, vont boycotter à leur tour la deuxième journée du championnat,  prévue vendredi.  "Nous boycotterons notre prochain match face au CRBB Arreridj, en signe  de protestation contre le nouveau système de compétition du championnat imposé  par la Fédération algérienne de handball", avait déclaré mardi à l'APS le manager  général du GS Pétroliers (champion en titre), M. Djaafar Belhocine, estimant  que la décision fédérale est "abusive".Le système de compétition mis en place par l'instance fédérale pour  la nouvelle saison prévoit une 1ère étape de 8 journées à l'issue de laquelle  les 3 premiers de chaque groupe (12 au total) seront qualifiés pour la 2e étape  comptant pour le titre, alors que les deux derniers de chaque groupe (8 au total)  en découdront pour le maintien.Ce système de compétition est loin de satisfaire les principaux clubs  de l'élite, notamment après l'annulation de relégation et l'augmentation  du nombre de clubs de la division nationale qui est passé de 14 à 20 clubs. "Au ministère, on va prévoir une série de réunions avec les différents  parties pour trouver une solution à ce problème qui n'arrange nullement les  affaires du handball algérien", a ajouté M. Kennouche, qui précise qu'"une issue  favorable sera trouvé dans les plus brefs délais". "Nous nous opposons à cette nouvelle formule du championnat qui ne repose  sur aucune logique, et qui n'arrangera pas les affaires du handball algérien.  C'est la raison qui nous a poussé à boycotter le début de la compétition jusqu'à  à ce que nos doléances soient prises en considération", avait affirmé le  premier responsable du HBC El Biar, M.Abdeslam Benmeghsoula. Enfin, Kennouche prône la mobilisation autour de cette question pour  une discipline qui a valu beaucoup de consécrations au sport algérien."Le handball algérien a tant donné pour le sport algérien, avec plusieurs  titres à l'échelle continentale. Nous devons tous s'unir pour faire hisser  cette discipline" a conclu le directeur général des sports au MJS.
APS

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions