samedi 17 novembre 2018 02:23:58

Le directeur général des Archives nationales, M. Abdelmadjid Chikhi, a indiqué, hier, à Alger, que l'opération de récupération des archives nationales de pays étrangers "avance doucement mais dans le bon sens". M. Chikhi a affirmé, en marge de l'ouverture d'un colloque africain sur les archives organisé sur le thème  "Les archives africaines entre traditions et modernité", que l'Algérie a récupéré depuis une année auprès de la Turquie, six drapeaux hissés par des navires algériens lors de l'époque ottomane, ajoutant que les entreprises de la radio et télévision ont récupéré ces dernières années certaines archives audiovisuelles. L'entreprise des archives nationales, ajoute le responsable, souhaite récupérer nombre de documents dont "un dossier du trésor algérien de 1830" et "certaines correspondances" adressées par l'Emir Khaled de Paris, à des personnalités politiques européennes et américaines lors du congrès de Versailles.       
Il a ajouté à ce propos, que l'entreprise tend à récupérer "certains rapports de la police française lors de la poursuite de Ferhat Abbas et autres documents sociaux classés secrets établis au sujet de leaders algériens avant les Première et Deuxième Guerre mondiales et même lors de la guerre de libération".          
M. Chikhi a tenu à préciser d'autre part, que l'Algérie a entamé, depuis cinq ans, une opération visant à sauvegarder sa mémoire nationale et les archives récupérées contribuent à la préparation de thèses de doctorat pour nombre de chercheurs algériens.          
Concernant la récupération des archives nationales de certains particuliers, il a indiqué que la sensibilisation des citoyens algériens à l'importance de la conservation des archives a commencé à donner ses fruits. "Le colonel Ben Cherif a remis un lot important d'archives à l'entreprise et l'ancien ministre Mohamed Bedjaoui des documents relatifs à Ferhat Abbas", a-t-il conclu. Les intervenants à la conférence africaine ont mis l'accent  sur l'importance de la  formation de l'élément humain dans le domaine des archives.        
Les pays africains doivent "mobiliser" les moyens humain et matériel pour préserver les archives africaines et "restituer la mémoire des peuples du continent".

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions