dimanche 18 novembre 2018 07:52:08

Les jeunes porteurs de projets peuvent solliciter  la société de capital investissement ''El-Djazaïr Istithmar Spa'' pour une participation  dans le capital de leur entreprise à travers les Fonds d'investissements de  wilaya qu'elle gère pour le compte du Trésor public, et concrétiser leurs projets,  a annoncé hier, cette société dans un communiqué. Dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de l'article 100  de la loi de finances complémentaire pour 2009, prévoyant la création de 48 Fonds d'investissements de wilayas d'un milliard de dinars chacun, cette filiale  de la Banque de l'agriculture et du développement rural (BADR) et de la CNEP-Banque,  s'est vue confier la gestion de seize (16) de ces Fonds, souligne la même source.          
Il s'agit des Fonds destinés au financement des projets dans les wilayas  d'Alger, Aïn Defla, Médéa, Constantine, Annaba, Guelma, Souk-Ahras, Khenchela, Tébessa, Tlemcen, Aïn Témouchent, Relizane, Biskra, Ouargla, Illizi et Tamanrasset. La gestion de ces Fonds d'investissement de wilaya, constitués par la ressource publique, est confiée aux sociétés de capital investissement opérationnelles sur ce segment de marché, chargées de prendre des participations dans les entreprises  créées par les jeunes promoteurs, relève le communiqué. Ce nouvel instrument "est un renforcement du dispositif d'appui et de  soutien aux jeunes entrepreneurs qui disposent ainsi d'une autre offre de financement  mise en place dans le cadre du développement de nouveaux produits financiers, comme le capital investissement et ce pour répondre aux besoins spécifiques de financement des entreprises", ajoute-t-on. L'objectif visé est de garantir l'impulsion du développement  local, à travers la multiplication des projets d'investissement et la participation  à l'absorption du chômage par la création et le développement des PME. Ainsi, les jeunes promoteurs peuvent faire appel à ''El-Djazaïr Istithmar  Spa'' pour une prise de participation dans le capital de la PME de production  de biens et services à différents stades du projet, création, développement,  restructuration et transmission d'entreprises en se présentant auprès des agences  de la BADR de leurs lieux de résidence. Cette société de capital investissement fixe son montant maximum  de participation à 50 millions de dinars avec un taux de participation maximum  de 49% du capital de l'entreprise et une durée de 5 ans.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions