mercredi 13 novembre 2019 17:23:33

M. Mechri Azzedine, wali de Bordj Bou-Arréridj, qui a tenu jeudi une conférence de presse au siège de la wilaya, a passé en revue les efforts consentis par l’Etat pour améliorer la situation économique et sociale de la population.
Il a également insisté sur les actions déployées pour écouter les citoyens, en application des décisions prises par le  Président de la République. Il a noté à ce titre une amélioration en matière de réception des citoyens avec les instructions fermes données aux responsables locaux. Selon lui, les portes sont ouvertes, mais pas totalement. Autant dire que du travail reste à faire dans ce sens, ce qui explique le rappel des instructions données aux responsables locaux.
Le responsable a souligné  au passage l’utilité  de la presse pour faire parvenir les décisions prises par les autorités  locales, mais aussi l’écho de ces décisions. Le responsable, qui a promis que ce genre de rencontre va être périodique. a évoqué le rôle majeur du mouvement associatif pour passer le message des citoyens, même s’il a regretté son absence sur le terrain. Ce qui l’a poussé à donner des instructions pour ne donner de subventions qu’aux associations qui activent.
Avec l’aide de toutes les parties, cadres, élus et mouvement associatif, le visage de la wilaya pourra changer positivement. Elle en a les moyens, pourvu que la volonté existe, a précisé le wali, qui a parlé des mesures urgentes prises pour les localités qui souffrent de graves contraintes, comme El Mehir qui est approvisionné une fois tous les 15 jours en eau potable. Cette commune va bénéficier de nouvelles mesures à court et à moyen termes. La commune qui sera renforcé en termes de nombre de camions citernes sera approvisionnée par le barrage de Tisseldit, situé à Bouira, dans le cadre des grands transferts hydrauliques.
La commune El Kolla, quant à elle, en finira avec l’ enclavement avec le projet de réhabilitation de la route qui a été inscrit par les autorités de la wilaya.

Distribution de 750 logements sociaux

La commune de Taguelait connaitra  un dénouement du projet de  modernisation du chemin de wilaya 42 sud qui la lie au chef- lieu de la daïra de Bordj Ghedir après la correspondance envoyée à la présidente du conseil d’Etat pour traiter dans les brefs délais le recours introduit par les parties plaignantes dans l’affaire de l’octroi du marché de la route.                  
  Le premier responsable de la wilaya a annoncé également la distribution prochaine de 750 logements sociaux à travers plusieurs communes de la wilaya .2500 aides, dans le cadre de l’habitat rural, vont être en outre remises aux citoyens. M. Mechri a précisé que ce type d’habitat connait un engouement important auprès des citoyens. Il offre aussi l’avantage de stabiliser la population et de mettre fin à l’exode rural.
La wilaya, a annoncé le wali, a reçu la notification de 2000 unités dans le cadre du LSP. Ce programme ,a-t-il encore précisé, est confié aux promoteurs publics en application des instructions du gouvernement. Les privés seront quant à eux privilégiés l’année d’après ,a affirmé le premier responsable de la wilaya, qui a noté que 8000 logements tous types confondus sont en cours de réception.
Les autorités locales s’attèlent, a déclaré M Mechri, à corriger les déficits chroniques dont souffrent certains secteurs.
M. Mechri a noté qu’un programme complémentaire a été demandé pour couvrir ces déficits.
.            
  Donner de
l’espoir aux jeunes

Le responsable n’a pas manqué d’insister aussi sur la nécessité de donner de l’espoir aux jeunes à travers les grands projets dont la wilaya a bénéficiés, comme la nouvelle zone industrielle de Mechta Fatima , le port sec ou encore la ligne de chemin de fer électrifiée qui doivent permettre la création de milliers de postes aux citoyens de la wilaya.
Autant dire que ces jeunes ne doivent en aucun cas verser dans le scepticisme avec un dispositif d’aide à l’emploi qui leur offre conseil et assistance pour monter leurs propres entreprises.        
Le wali  a été ferme avec les responsables locaux qui ne reçoivent pas les citoyens ou qui n’accomplissent pas leur mission.
C’est ainsi qu’il a annoncé la suspension du secrétaire général de l’APC de Ras El Oued. Ce dernier s’occupe du club local au détriment des affaires de la commune qui est la  deuxième de la wilaya avec tous ses besoins et ses projets.
Il a menacé également de prendre la même mesure pour l’APC de Rabta dont les habitants se plaignent du retard accusé en matière de développement local avec des routes défoncées, un manque d’éclairage public et un besoin pour l’approvisionnement en gaz naturel.Pourtant, l’Etat a consacré une somme importante pour la commune.8 opérations inscrites n’ont même pas été lancées, annonce le wali qui dit attendre les rapports de l’inspection générale avant de prendre sa décision .
Le responsable a menacé tous les responsables qui rejettent les dossiers  des citoyens, et notamment les jeunes sans justification de suspension.
Fouad DAOUD

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions