mardi 02 juin 2020 09:10:16
L’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) a indiqué que sa médiation avait abouti à la signature d’un accord entre le Centre algérien de développement du cinéma (CADC), relevant du ministère de la Culture, et l’Établissement public de télévision (EPTV), sur la méthode d’exploitation d’une série de films cinématographiques et autres documentaires, «uniquement durant la période de confinement», précise un communiqué de l’autorité.
«L’ARAV a été saisie d’une réclamation en date du 11 mai 2020 pour arbitrer un différend survenu entre le CADC qui relève du ministère de la Culture et l’EPTV concernant la méthode d’exploitation d’une série de films cinématographiques et autres documentaires remis par le CADC à l’EPTV pour diffusion durant la période de confinement sans contrepartie financière en vertu d’un contrat signé par les deux parties», précise-t-on de même source.
L’ARAV a souligné qu'«en vertu de ses prérogatives d’arbitrage dans de tels cas, notamment prévus par l’article 55 de la loi N 14-04 relative à l’activité audiovisuelle, son président a contacté les directeurs des deux établissements publics pour aboutir à un règlement entre les deux parties. Ces dernières sont parvenues à un terrain d’entente à l'amiable, à la faveur de cette médiation, suite à laquelle un accord a été signé par les deux parties, uniquement durant la période de confinement».
Le président de l’ARAV, qui «salue les deux parties qui sont parvenues à un règlement à l’amiable, demande à tout un chacun de se conformer à la loi et aux règles de déontologie professionnelle», conclut le communiqué. 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions