mardi 02 juin 2020 06:05:02

"En cette conjoncture (pandémie de coronavirus), qui a perturbé le fonctionnement de plusieurs services et réduit les moyens de subsistance, causée par les conditions de confinement total ou partiel, particulièrement chez les catégories qui dépendent essentiellement des revenus de leurs travaux quotidiens, à l’instar des métiers et l’artisanat, les membres de la commission de la fatwa, réunis au siège du ministère, ont souligné qu’"à l’origine, l’on doit s’acquitter de la zakat en nature ou de la zakat du bétail après avoir atteint le quorum (an-nisâb) et après écoulement du hawl (année), sauf en cas de nécessité où il est permis d'avancer l'acquittement de la Zakat".

Dans ce cadre, le ministère précise que "l'acquittement de la zakat peut être avancée bien avant le terme (année), au regard de l'intérêt conjoncturel indéniable qui en résultera pour une catégorie de citoyens".

La Commission  a exhorté, à cette occasion, "les chefs d'entreprises et toute personne aisée, à prêter aide et assistance à leurs frères nécessiteux, priant Allah Le Tout-Puissant, de "lever cette pandémie et que tout un chacun se revête des valeurs de patience, entraide et de solidarité".

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions