mardi 02 juin 2020 09:34:03
Les pharmaciens sont en première ligne pour faire face à la pandémie et les officines enregistrent une forte affluence de la part de la population pour acheter des médicaments et des produits de protection et de désinfection. «Les citoyens ont besoin de nous. Il n’est pas question qu’on les abandonne. On doit tous être solidaires». Tel est le mot d’ordre des pharmaciens. «Ils sont des centaines à venir chaque jour pour demander les même produits de désinfections et de protection. Parfois, on arrive à satisfaire ces demandes, mais ces derniers temps, ce n'est pas le cas», explique-t-on. Les pharmaciens sont aussi mobilisés pour rassurer la population et expliquer comment se propage le Covid-19 et en donnant des conseils de prévention. «Nous effectuons un travail pédagogique afin d’apaiser la tension et nous sommes confrontés à des pénuries de masques, de gel hydro-alcoolique et de certains médicaments», explique un pharmacien. 12.000 pharmaciens répartis sur le territoire national ont été mobilisés jour et nuit, selon le président de l’Ordre des pharmaciens, Abdelkrim Touahria, indiquant qu’«ils sont déterminés plus que jamais à faire face à la pandémie». Il a affirmé que les associations et organisations de pharmaciens «communiquent en permanence pour que les pharmaciens restent solidaires et qu’ils accomplissent leur devoir, notamment dans cette période de crise». 
Les magasins connaissent aussi des ruptures de stock du gel hydro-alcoolique et de gants. Les vendeurs sur le marché informel profitent bien de cette situation pour doubler, voire tripler les prix. 
Touahria Abdelkrim souligne que la mafia trouve son compte dans cette situation, il conseille d’utiliser du savon pour se laver.
Kafia Ait Allouache
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions