lundi 01 juin 2020 18:20:47
Un pré-quota de 160.000 q de blé dur a été destiné, hier, par la Coopérative des céréales et légumes secs (CCLS) de Blida au profit des opérateurs, dans le but de mettre un terme à la rareté de la semoule sur les marchés, a-t-on appris auprès du directeur de la structure, Smain Agunini.
«Nous avons procédé à l’injection d’une importante quantité de blé dur (matière première à la base de la production de la semoule), soit 160.000 q, en vue de mettre un terme à la rareté de ce produit sur les marchés et à la spéculation l’entourant», a indiqué à l’APS, M. Agunini. Il a signalé l’inscription de cette opération, dont le quota injecté représente les besoins en approvisionnement des opérateurs pour une dizaine de jours, «au titre des instructions du président de la République et du ministère de l’Agriculture visant à consacrer un équilibre entre la forte demande et la disponibilité du produit».
Le responsable a, par la même, souligné la possibilité offerte aux «opérateurs des wilayas de Blida, Tipasa et Alger, de se voir accorder le quota du mois d’avril, en blé dur, de façon à permettre aux minoteries d’assurer une plus importante quantité de semoule au profit des citoyens», a-t-il fait savoir.
«Toutes les conditions sont réunies au niveau de la CCLS pour l’accueil des opérateurs et l’approvisionnement des minoteries, à partir de 6h00 jusqu’ à minuit», a-t-il, par ailleurs, assuré.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions