samedi 04 avril 2020 04:24:23

Oran : Améliorer les prestations de santé

PUBLIE LE : 28-02-2020 | 20:35
Le bilan des activités de l’établissement hospitalo-universitaire (EHU) d’Oran 1er-Novembre, pour l’exercice écoulé, communiqué à la presse, jeudi, fait état d’un total de 13.578 actes opératoires, 49.371 hospitalisations, 294.836 consultations et 95.667 admis du jour. Le département de pneumologie a enregistré 8.394 consultations, 609 admissions et 1.228 cas d’hospitalisations du jour. En médecine interne, 10.427 consultations, 522 admissions et 582 cas d’hôpital du jour ont été recensés. Le service hématologie enregistre 11.244 consultations, 463 hospitalisations et 9.183 admissions du jour. Les services de dermatologie, cardiologie et endocrinologie ont recensé, respectivement, 13.954, 40.650 et 16.516 consultations, 681, 2.600 et 618 hospitalisations du jour et 2.291, 390 et 2.212 admissions du jour. 
En ce qui concerne les départements de néphrologie, gastrologie et neurologie, on note respectivement, 6.777, 8.809 et 3.852 consultations, 454, 737 et 986 hospitalisations et 1.107 admissions du jour. S’agissant du service de l’oncologie, le bilan relève 466 nouveaux cas cancéreux, 6.633 séances de chimiothérapie, 10.433 consultations et 584 admissions.
Pour ce qui est du bilan du nouveau service des soins palliatifs, les services de cette unité ont enregistré 660 hospitalisations et 213 sorties dans le cadre de l’hospitalisation à domicile. A cela, s’ajoutent 341 admissions du jour. 
L’entité des soins palliatifs relevant de l’établissement hospitalo-universitaire a été inaugurée en décembre 2018. Ce nouveau concept de soins correspond à une vision humaniste de la médecine préoccupée de la prise en charge de la souffrance du malade traversant une phase critique d’une affection potentiellement mortelle ou vivant la période terminale. 
Ces soins peuvent augmenter le taux de survie. L’orientation vers une unité de soins palliatifs est une décision pluridisciplinaire proposée par l’ensemble des acteurs de santé qui soignent la personne malade en accord avec celle-ci et avec son entourage. Le bilan indique que le service de gynécologie obstétrique et néonatalogie a effectué 7.341intervenrtions dont 553 actes opératoires, 3.740 accouchements voie basse et 3.048 par césarienne. 
Le service mobile d’urgence et de réanimation (unique en son genre à l’échelle nationale) lancé officiellement en janvier 2017, fait état de 16.652 prestations dont 772 consultations générales, 348 spécialisées, 440 évacuations et 92 transferts secondaires. Le bilan indique aussi la réalisation de 21 greffes rénales, dont 9 sur des femmes.
Amel Saher
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions