samedi 04 avril 2020 02:29:27
Le représentant de l’Assemblée populaire nationale (APN), Berbara Cheikh, a mis en avant, jeudi à Rabat, le rôle pionnier de l’Etat algérien dans la constitutionnalisation de tamazight en tant que langue nationale et officielle aux côtés de la langue arabe. « Lors de sa participation à une réunion de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée (UpM), tenue à Rabat (Maroc), le député Berbara, en sa qualité de membre permanent, a évoqué l’initiative pionnière de l’Algérie en matière de constitutionnalisation de tamazight», indique un communiqué de l’APN.
Le parlementaire a également mis en exergue l’initiative du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, relative à l’élaboration d’un projet de loi criminalisant le racisme et le discours de haine.
Dans son allocution sur «la diversité culturelle et linguistique en Méditerranée comme levier d’enrichissement interculturel», le représentant de la Chambre basse du Parlement a mis en avant le rôle de «chef de file» de l’Algérie en faveur du vivre-ensemble en paix.
Le député a, par ailleurs, rappelé les positions de l’Algérie en faveur des causes relevant de la légalité internationale, son attachement à la solution pacifique en Libye et son rejet de ce qui a été qualifié de «Deal du siècle» concernant la juste cause palestinienne, conclut le communiqué.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions