samedi 04 avril 2020 03:41:26
La sclérose en plaque touche entre 15.000 et 17.000 personnes en Algérie et un nouveau médicament administré par voie orale a été révélé hier à Alger. Lors d’une conférence scientifique, le directeur général du groupe Hikma, M. Ma’mon Alaraideh, a indiqué que le médicament apportera une meilleure qualité de vie pour les patients en allégeant leurs souffrances.
« Nous comptons 4 usines et nous allons ouvrir une cinquième qui produira des médicaments intraveineux contre le cancer », a-t-il fait savoir avant d’assurer que des exportations sont prévues sur le continent africain. 
Pour sa part, la directrice médicale de Hikma, le Dr Yasmine Rouab, a  mis en évidence le fait que le médicament sera disponible dans l’ensemble des hôpitaux avant d’être disponible dans les pharmacies. 
De son côté, la chef de service neurologie au CHU Mustapha-Bacha d’Alger, le professeur Ali Pacha Lamia, a déclaré que la sclérose en plaques représente la première cause de handicap moteur non traumatique chez l’adulte. Le professeur souligne l’importance d’un dépistage précoce et le traitement rapide et révèle  que 1.200 nouveaux cas sont enregistrés chaque année. Le président de la Fédération algérienne des malades atteints de la sclérose en plaques, le Dr Kenzoua Ismaïl, insiste sur la nécessité de mettre en place un registre national des personnes souffrant de cette maladie. 
Sami Kaidi
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions