jeudi 01 octobre 2020 23:25:17

Séisme: 16 détachements DRPI en alerte (PC)

PUBLIE LE : 26-01-2020 | 9:30

Seize détachements de renfort et de première intervention (DRPI) de la protection civile , ont été mis en alerte , sur instruction du Directeur Général de la Protection Civile , le Colonel Boualem Boughelaf , a indiqué Dimanche, la DGPC dans un communiqué.

En effet, dans le cadre d’application du programme d’action tracé par la Direction Générale de la Protection civile pour l’exercice 2020 et suite à la secousse tellurique enregistrée le 24 janvier  à 08 h 24mnqui a touché la wilaya de Jijel et sur instruction du le Directeur Général de la protection civile  le colonel Boualem Bourrelaf, il a été décidé la mise en alerte de 16 détachements de renfort et de première intervention (DRPI) des wilayas de Batna, Constantine , Oum el Bouaghi , Sétif , Bordj Bou Arreridj , Bejaia , Skikda , Mila , Bouira, Tipaza, Blida, Alger , Boumerdes, Tizi Ouzou , Médéa et Djelfa , a précisé la même source.

Par ailleurs, en vue de préparer ses effectifs à faire face aux situations d’urgence et de catastrophe, il a été également décidé d’organiser deux exercices  au niveau des wilayas de Bouira et Batna, du 25 au 28 janvier . Ces exercices « visent  à tester les capacités de réponse de ses détachements de renfort et aux premières interventions lors de la survenue d’événement dommageable majeur ».

Cette manœuvre  a pour objectif « de maintenir en permanence l’état de pré-alerte desdétachements, de tester leur réactivité et de mettre leurs effectifs à l’épreuve du terrain, en matière d’organisation (campement, autonomie alimentaire, logistique et adaptation aux nouvelles techniques opérationnelles, acquises lors des cycles de formations spécialisées) », a ajouté la DGPC. En outre , cette manœuvre régionale permettra de jauger le degré d’intégration des moyens de renforts dans le dispositif de secours du pays sinistrée, leur interopérabilité ainsi que l’efficience de cet apport dans la prise en charge de la catastrophe.L’encadrement technique de ce regroupement sera assuré par des équipes de formateurs de Protection civile spécialisés dans la gestion des grandes catastrophes.Pour rappel, les détachements de renfort et de première intervention (DRPI) dotés de matériels et d’équipement logistiques consistants sont des détachements autonomes composés de 80 éléments tout grade confondu comprend plusieurs spécialités à savoir le sauvetage déblaiement, sauvetage en milieu périlleux, brigade cynotechnique, les plongeurs, cellule d’intervention chimiques, radiologique et biologique , a indiqué le communiqué.

Neila B/ Rédaction Web            

       

Seize détachements de renfort et de première intervention (DRPI) de la protection civile , ont été mis en alerte , sur instruction du Directeur Général de la Protection Civile , le Colonel Boualem Boughelaf , a indiqué Dimanche, la DGPC dans un communiqué.

En effet, dans le cadre d’application du programme d’action tracé par la Direction Générale de la Protection civile pour l’exercice 2020 et suite à la secousse tellurique enregistrée le 24 janvier  à 08 h 24mnqui a touché la wilaya de Jijel et sur instruction du le Directeur Général de la protection civile  le colonel Boualem Bourrelaf, il a été décidé la mise en alerte de 16 détachements de renfort et de première intervention (DRPI) des wilayas de Batna, Constantine , Oum el Bouaghi , Sétif , Bordj Bou Arreridj , Bejaia , Skikda , Mila , Bouira, Tipaza, Blida, Alger , Boumerdes, Tizi Ouzou , Médéa et Djelfa , a précisé la même source.

Par ailleurs, en vue de préparer ses effectifs à faire face aux situations d’urgence et de catastrophe, il a été également décidé d’organiser deux exercices  au niveau des wilayas de Bouira et Batna, du 25 au 28 janvier . Ces exercices « visent  à tester les capacités de réponse de ses détachements de renfort et aux premières interventions lors de la survenue d’événement dommageable majeur ».

Cette manœuvre  a pour objectif « de maintenir en permanence l’état de pré-alerte desdétachements, de tester leur réactivité et de mettre leurs effectifs à l’épreuve du terrain, en matière d’organisation (campement, autonomie alimentaire, logistique et adaptation aux nouvelles techniques opérationnelles, acquises lors des cycles de formations spécialisées) », a ajouté la DGPC. En outre , cette manœuvre régionale permettra de jauger le degré d’intégration des moyens de renforts dans le dispositif de secours du pays sinistrée, leur interopérabilité ainsi que l’efficience de cet apport dans la prise en charge de la catastrophe.

L’encadrement technique de ce regroupement sera assuré par des équipes de formateurs de Protection civile spécialisés dans la gestion des grandes catastrophes.

Pour rappel, les détachements de renfort et de première intervention (DRPI) dotés de matériels et d’équipement logistiques consistants sont des détachements autonomes composés de 80 éléments tout grade confondu comprend plusieurs spécialités à savoir le sauvetage déblaiement, sauvetage en milieu périlleux, brigade cynotechnique, les plongeurs, cellule d’intervention chimiques, radiologique et biologique , a indiqué le communiqué.

Neila B/ Rédaction Web            

       

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions