vendredi 28 fvrier 2020 11:05:24

« L’accord aérien liant les deux pays (Algérie- France) définit les capacités et le nombre d’opérations par ligne, en appliquant le mécanisme de stabilisation du marché et l’équilibre de ses capacités,  par pavillon, par ligne et par siège », a précisé Dimanche , Amine Andaloussi porte-parole de la compagnie aérienne nationale « Air Algérie ». Il a indiqué , que «  les slots sont gérés par l’Association pour la coordination des horaires ( COHOR), qui se base sur la réglementation européenne pour la distribution et la redistribution des slots, notamment ceux d’Aigle Azur, qui reviennent de droit au pavillon français, dans le cadre de la réciprocité ». Ainsi, après la faillite de la compagnie aérienne Aigle Azur, Air Algérie a bénéficié de quelques slots vers Orly, à la limite du quota alloué. « Tout est régi par une réglementation clairement définie par les accords aériens », a ajouté le porte-parole.

NB/Rédaction Web

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions