lundi 06 avril 2020 09:47:32

 

Placée sous le thème "Au-delà de la tourmente, un agenda positif ", cette conférence a permis aux personnalités présentes de présenter de nombreuses communications et de débattre des questions inhérents à la région méditerranéenne et au-delà, en particulier les relations euro-méditerranéennes et le processus de Barcelone, la question du Proche-Orient et le dialogue euro-arabe, la crise en Libye, la situation au Mali et la question de la stabilité et de la sécurité de la région sahélienne.

A cette occasion, le chef de la diplomatie algérienne, Sabri Boukadoum  a présenté une communication sur "les principales préoccupations de la politique étrangère de l’Algérie", mettant en relief sa démarche dans la région du Maghreb et en Afrique, "la contribution de notre pays à la stabilité et à la coopération à travers les efforts consentis sur le dossier libyen, sur la question du Mali et la mise en œuvre de l’accord de Bamako".  La question du Sahara occidental en relation avec la situation au Maghreb ainsi que la situation au Sahel ont été au centre de l’intervention du   ministre des Affaires étrangères.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions