samedi 18 janvier 2020 14:30:01

Le procès d'anciens responsables et hommes   d'affaires impliqués dans des affaires de corruption relatives à l'activité   de montage automobile a repris jeudi au Tribunal de Sidi M'hamed (Alger),   pour la deuxième journée consécutive.  Lors de l'audience de mercredi, le juge a procédé à l’audition  des prévenus, décidant la poursuite du procès, même après le retrait du  Collectif de défense.  L'audience de la matinée de mercredi a été marquée par l'audition des deux   anciens Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal. Celle de   l'après-midi a vu l'interrogatoire des anciens ministres Youcef Yousfi,   Abdelghani Zaalane et Mahdjoub Bedda, ainsi que de l'ancien wali de  Boumerdes, Yamina Zerhouni , qui ont tous nié en bloc les charges retenues   contre eux.  Le juge a interrogé, également, un nombre de cadres, notamment du   ministère de l'Industrie, en tant que représentants des personnes morales   accusées dans l'affaire des usines d'automobiles qui, à leur tour, ont nié   les charges qui leur sont reprochées.(APS)       

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions