vendredi 13 dcembre 2019 15:42:33

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, l’a affirmé et a déclaré que l'opération de règlement du dossier mémoriel entre les deux pays a été suspendue. Il a, à cette occasion, appelé les deux chambres du Parlement à la réouverture du dossier de la criminalisation du colonialisme français en Algérie. S’exprimant à la suite d’une visite de travail et d’inspection au centre de repos des moudjahidine à Zelfana, le ministre a annoncé qu’un recensement exhaustif de tous les crimes commis en Algérie par la colonisation destructive est en cours. Il a, en outre, fait savoir que le peuple algérien était conscient que l’ancienne puissance coloniale vise à déstabiliser l’Algérie et à avorter les prochaines élections présidentielles. « Nous devons œuvrer à la réussite des prochaines élections présidentielles  et préserver l’Algérie, par fidélité au serment du 1er novembre 1954 et aux Chouhada », a encore souligné Tayeb Zitouni.

Rédaction Web

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions