jeudi 05 dcembre 2019 17:01:29

 

Le président de la Fondation Casbah, Ali Mebtouche a fait état, dimanche à Alger, du recensement de 330 bâtisses   menaçant ruine à la Casbah d'Alger.

M. Mebtouche a expliqué devant la presse que « la Fondation n'a aucune responsabilité à avoir dans les effondrements répétés survenus à la Casbah », imputant ces accidents aux   « mauvaises politiques appliqués à cette ville antique ».  Il a appelé, à ce propos, à « la divulgation des budgets affectés à la restauration de la Casbah depuis 1962 à nos jours », en affirmant que « le temps était venu de reprendre le dossier de la Casbah dans une transparence totale permettant de mettre fin aux pertes humaines et matérielles ». Le président de la Fondation Casbah, s'est interrogé sur « le bien fondé » des travaux engagés notamment en ce qui concerne « la restauration de 364 maisons et la mobilisation de 54 architectes spécialisés ». La Fondation Casbah a proposé, par le truchement ses membres présents à cette rencontre, « la reconstruction des immeubles effondrés dans le même style architectural pour le confortement des bâtisses attenantes », et aussi pour « ne pas laisser les assiettes inoccupées afin d'éviter leur   transformation en décharges anarchiques ou encore en parkings, comme c'est le cas actuellement ». 

Rédaction Web 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions