vendredi 13 dcembre 2019 15:43:10

 

Lancé en partenariat avec l’Union européenne, ce projet a fait l’objet, d’un premier atelier visant la consultation des acteurs locaux du secteur pour définir les axes majeurs d’intervention et les priorités d’action.  Cet atelier a été précédé de plusieurs autres rencontres à Alger, en septembre et octobre 2019. Ses organisateurs ont souligné qu’il vise à définir la marge d’intervention du futur projet et ses impacts

Lors de deux rencontres dédiées à l’échange régional, sept wilayas, Oran, Mostaganem, Relizane, Mascara, Sidi Bel-Abbès, Aïn-Temouchent et Tlemcen y participent. Cette nouvelle stratégie est basée sur plusieurs axes visant la réduction de la production quotidienne de déchets ménagers, industriels et solides, l’intégration du secteur privé, la création de 40.000 emplois directs et plus de 100.000 emplois indirects, la réduction des risques sanitaires à un niveau minimal, la poursuite de l’éradication des décharges sauvages et l’application du principe du pollueur-payeur. Les impacts attendus de cette stratégie sont la création de chaînes de valeurs reposant sur le recyclage, la valorisation et le réemploi des déchets, une meilleure maîtrise des coûts de gestion

Rédaction Web

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions