jeudi 14 novembre 2019 06:10:37

Des milliers de manifestants ont battu le pavé ce dimanche, devant le siège  de l’Assemblée populaire (APN) à Alger, pour  exprimer leur «refus catégorique aux nouvelles dispositions de la loi sur les hydrocarbures» présentée dimanche au Conseil des ministres.

Sous une chaleur de plomb en cette mi-octobre, les milliers de personnes ont scandé : «l’Algérie n’est pas à vendre». Les manifestants ont crié longuement un des slogans lancés lors des premières marches populaires et devenu aujourd’hui plus que d’actualité  «Klitou Blad Ya Serraqine»  (Vous avez pillez les richesses du pays).

Parmi les slogans les plus répondus, lors de cette manifestation  «l’Algérie n’est pas une braderie», «Protégez l’économie du pays et l’avenir de nos enfants». Dans la place Mustapha Ben Boulaid qui fait face au siège de l’APN, les manifestants, ont demandé aux députés de bloquer la loi,  accusant les concepteurs de ce nouveau texte «de trahison» comme on peut le lire sur cette banderole «Ô députés si vous approuvez la loi, vous allez trahir la Nation».

Tout en dénonçant la loi sur les hydrocarbures, les manifestants ont appelé les décideurs à préserver les richesses du pays, et de ne pas mettre l’économie «entre les mains des multinationales» soucieuses des intérêts et des profits économiques».

Tahar Kaidi/El Moudjahid

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions