mercredi 16 octobre 2019 13:23:33
Le magistrat instructeur a ordonné mercredi le placement en détention provisoire d’une infirmière, dans le cadre du drame dont a été le théâtre mardi la maternité d’El-Oued où ont péri huit nourrissons, a-t-on appris de source judiciaire. La mise en cause, de nationalité cubaine et qui était en poste le matin du jour de l’incident, est poursuivie pour «négligence, laisser-aller et homicide involontaire», a-t-on signalé. 
Le personnel médical et paramédical de l’établissement a enclenché jeudi une grève générale. Plus de 150 personnes, praticiens généralistes et spécialistes et agents paramédicaux, ont entamé un sit-in, paralysant toute activité dans cette structure de santé, en signe de solidarité avec leurs collègues placés en détention provisoire. 
Des banderoles ont été brandies, appelant à la libération de leurs collègues, la sanction des personnes à l’origine de ce drame, et des slogans ont été scandés pour appeler à l’ouverture d’une enquête administrative «approfondie» pour déterminer les causes, et confirmer la non-responsabilité de leurs collègues concernant l’incendie. Sept personnes exerçant à l’EHS ont été placées mercredi en détention provisoire par le magistrat instructeur près le tribunal d’El-Oued, pour «négligence, laisser-aller et homicide involontaire».
 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions