mercredi 16 octobre 2019 13:31:43
Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, a affirmé hier à Jijel que l’Algérie projette de réaliser des centrales électriques pour produire 15.000 mégawatts d’électricité «d’ici à 2030» afin «de répondre à la demande nationale sur l’électricité».
«L’Algérie a enregistré un pic de consommation d’électricité dépassant les 15.000 mégawatts le 7 août dernier à 14h30, soit une augmentation de 1.500 mégawatts comparativement à la même période de l’année précédente», a relevé le ministre en marge de sa visite dans cette wilaya. M. Arkab a suivi à l’occasion des explications sur l’avancement des travaux de réalisation d’une centrale (1.400 mégawatts) dans la zone industrielle de Bellara à El-Milia (54 km à l’est de Jijel). Constatant un retard de 8 huit mois dans les travaux, il a exhorté sur site les responsables de la réalisation dont la société sud-coréenne Hyundai à remettre la première tranche du projet «en mars 2020 et à le relier au réseau national». L’Algérie a besoin de 1.500 mégawatts d’électricité annuellement pour satisfaire la demande nationale, a affirmé le ministre qui a indiqué que les centrales électriques en cours de réalisation actuellement fonctionnent avec des technologies évoluées qui permettent d’économiser 30% de consommation de gaz. Auparavant, le ministre a inspecté plusieurs projets de son département dont ceux de deux transferts 400 et 22 kilowatts dans la commune d’Ouled Yahia Kherdouch et celui d’un poste blindé au port de Djen-Djen. Il a également lancé les travaux d’un siège de la direction de Naftal.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions