lundi 17 juin 2019 15:03:20
Des dizaines de retraités de l'Armée populaire nationale (ANP) ont organisé, jeudi devant la Grande-Poste à Alger, un sit-in de solidarité et de soutien aux revendications du mouvement populaire et à l’institution militaire.
 Venus des différentes wilayas, les manifestants se sont rassemblés, depuis les premières heures de cette journée, en scandant des slogans de soutien à l’institution militaire et au «Hirak» populaire, réclamant également des poursuites contre les personnes impliquées dans des affaires de dilapidation de deniers publics. Cette action, organisée sous le slogan «Djeïch, chaâb, Khawa-Khawa» (peuple et armée sont des frères), intervient pour réitérer «l'attachement à la solution constitutionnelle afin de protéger le pays de tout vide à même de plonger le pays dans l'anarchie et l'instabilité, notamment en cette conjoncture sensible que traverse l'Algérie», a indiqué à l'APS, le capitaine à la retraite de l'ANP, Hakim Hakas. 
«Nous voulons sensibiliser le peuple à l'impératif de soutenir l'ANP, pour mettre en échec tout complot, interne ou externe, fomenté contre l'Algérie pour sa déstabilisation et la création d'un vide constitutionnel», a-t-il ajouté. Plusieurs manifestants ont mis en avant l'impératif de «consacrer une justice libre et indépendante, de l'aider dans ses missions, notamment la poursuite des personnes corrompues», appelant, dans ce contexte, le chef de l'État Abdelkader Bensalah à accélérer «la mise en place d'une commission nationale indépendante issue du Hirak populaire qui supervisera l'organisation et le contrôle de la prochaine élection présidentielle». 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions