mardi 23 juillet 2019 15:23:21
Les services de la police judiciaire de la division centre de la Sûreté de wilaya d'Alger ont procédé à l'arrestation de trois personnes âgées entre 30 et 44 ans impliquées dans une affaire de trafic de drogue dure. Ils ont également mis la main sur une quantité de 395 g de cocaïne, deux véhicules, 5 téléphones portables, 700 millions de centimes ainsi qu’une forte somme en monnaie étrangère, tout cela représente une partie des recettes de la vente de la poudre blanche importée d’Europe. 
Les mêmes services ont réussi à récupérer, outre la quantité de cocaïne, 6,5 g de cannabis, une balance électronique, 3 passeports algériens et un passeport étranger.
Les mis en cause ont reconnu leur appartenance à une association de malfaiteurs pour trafic de drogue, infraction à la législation, à la réglementation des changes  et à la circulation des capitaux. Les trois suspects ont été placés par le procureur de la République sous mandat de dépôt.
Il convient de rappeler que les services de sécurité ont saisi plus de 1.000 kilos de cocaïne dans deux affaires distinctes. Après la saisie de plus de 700 kilos de cocaïne au port d'Oran en mai dernier, plus de 300 kilos de cette même poudre blanche ont été saisis par les douanes à Skikda. Il s'agit de la deuxième plus grosse prise en Algérie. 
Une autre quantité de 1,15 kg de cocaïne a été découverte dans un container dans un entrepôt sous douane, de Khemis El Khechna. Il faut savoir que le gramme de cocaïne tourne autour de 12.000 à 14.000 dinars. Une drogue destinée exclusivement aux riches qui peuvent se permettre d’en acheter, introduite sur le sol algérien par des réseaux de narcotrafiquants qui ont des connexions avec des bandes transnationales spécialisées.
Mohamed Mendaci      
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions