dimanche 26 mai 2019 15:21:52

Les recherches engagées par les services de la Protection civile de Tipasa, soutenus par des citoyens et des garde-côtes, se sont poursuivies, hier, pour la 3e journée consécutive, et en dépit des mauvaises conditions climatiques régnantes, en vue de retrouver un pêcheur disparu depuis la nuit de vendredi, dans la région de Chenoua, à l’ouest de la wilaya. Selon la direction de la Protection civile de la wilaya, il s’agit du dénommé Farid (45 ans), un amateur de pêche de la ville de Hadjout, marié et père de trois enfants, sorti dans la nuit de vendredi à samedi, pour pêcher à la ligne, au lieu-dit «Kouchet El- Djir», «une plage rocheuse interdite à la baignade et à la pêche, de la corniche de Chenoua, où il aurait disparu pour des raisons encore inconnues». Les recherches engagées, sur une distance de sept km du littoral de Tipasa à l’Est jusqu’à la région «El-Beldj» à l’Ouest, ont mobilisé nombre d’équipes de la Protection civile, soutenues par des garde-côtes, équipés de moyens matériels importants (zodiacs et hélicoptères), «sans résultats aucun», a souligné la même source, déplorant les «mauvaises conditions climatiques, qui ont rendu difficile la mission des équipes de recherche», es-il signalé. Selon de fins connaisseurs de la région, la plage rocheuse de «Kouchet El-Djir» est connue pour sa «profondeur, aggravée par des courants marins très instables et forts, pouvant atteindre les sept mètres», au moment où la corniche de Chenoua est haute de 30 mètres au-dessus de la mer. Toujours est-il que les recherches se poursuivent jusqu’à cette heure, par la Protection civile de la wilaya, qui a mobilisé une vingtaine de plongeurs, en plus d’une trentaine d’agents et cadres, soutenus sur le terrain par l’unité d’El-Hamiz, forte de 12 plongeurs, selon les échos recueillis auprès de la cellule de crise, installée pour le suivi des recherches, sous la présidence du wali. Une enquête a été, également, ouverte pour déterminer les raisons à l’origine de la disparition de ce grand amateur de pêche à la ligne au clair de lune, qu’était Farid Beldi, dont la famille fonde de grands espoirs pour le retrouver vivant.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions