dimanche 16 dcembre 2018 12:47:57
Le PDG du groupe Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a affirmé, à Alger, que le prix du baril de pétrole oscillant entre 70 à 80 dollars, s’il restera à ce rythme pendant quelques années, «est plus juste pour l’Algérie, voire pour l’ensemble des pays producteurs de l’or noir». «Le prix (du baril du pétrole) oscillant entre 70 et 80 dollars est plus juste pour l’Algérie», a-t-il déclaré, lors d’une conférence de presse organisée, à l’issue de la signature de plusieurs contrats avec le groupe italien Eni. Mais, actuellement, a t-il ajouté, les prix sont entre 60 et 70 dollars, ce qui ne permettra même pas, au pays et au groupe, de faire des planifications et de se projeter dans le futur. Interrogé sur les résultats de Sonatrach réalisés au titre de l’exercice de 2018, M. Ould Kaddour a avancé que les recettes du groupe seront meilleures que celles enregistrées en 2017.  
Sur l’état d’avancement du projet portant révision de la loi sur les hydrocarbures, M. Ould Kaddour a indiqué que le processus de son élaboration se poursuit dans les meilleures conditions, tout en affirmant qu’«n 2019, l’Algérie aura une nouvelle loi sur les hydrocarbures». Mais, selon lui, en dehors de la révision de ce texte, les partenaires étrangers accordent un intérêt particulier à l’Algérie et au groupe Sonatrach, précisément. 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions