lundi 12 novembre 2018 19:53:56


Le moudjahid Ahmed Gadda a été inhumé hier au cimetière de Bouzourane, dans la ville de Batna, en présence des autorités locales, de moudjahidine, de citoyens et de ses proches. Des moudjahidine des différentes localités de la wilaya et des wilayas voisines, dont Ali Benchaïba, rescapé de l’explosion qui coûta la vie à Mustapha Benboulaïd, ont pris part à la cérémonie d'enterrement dans le recueillement. Le défunt est le dernier du groupe des 16 «Bandits d’honneur» des Aurès de Hocine Berrahaïl qu’il rejoignit à l’âge de 14 ans et fut aussi un des rares moudjahidine ayant été au courant de la date de déclenchement de la Révolution libératrice. Après l’indépendance, il poursuivit son activisme, en présidant plusieurs fois la commission de soutien au Président Abdelaziz Bouteflika et s’était vu décerner la médaille de mérite. Le ministre des Moudjahidine a adressé à la famille du défunt et à ses compagnons d’armes ses sincères condoléances et les a assurés de sa compassion, priant le Tout-Puissant d’accorder Sa miséricorde au défunt et de l’accueillir en Son vaste paradis et d’inspirer patience et consolation à ses proches et amis. Le Moudjahid de la Wilaya I historique (Aurès-Nemamcha), Ahmed Gadda, est décédé dimanche, à l’âge de 86 ans, à l’hôpital Touhami-Benflis de Batna, où il avait subi une intervention chirurgicale, a-t-on appris de ses proches. Compté parmi les rares derniers «1er novembristes» (combattants du 1er Novembre 1954) des maquis des Aurès encore en vie, Gadda est l’un des compagnons de combat de Mustapha Benboulaid. Ahmed Gadda, qui a eu une prise de conscience nationaliste précoce, a pris le maquis en 1946 pour intégrer les rangs des «rebelles» des Aurès, appelés à l'époque «Bandits d’honneur». (...)

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions