mardi 16 octobre 2018 10:07:52

Les éléments de la sûreté de daïra d'Aïn   Larbaâ (Aïn Témouchent) ont démantelé un réseau de trafic de véhicules et falsification, en plus de la saisie de 35 véhicules et l’arrestation de sept mis en cause. Cette opération a été effectuée suite à des informations   faisant état de deux personnes originaires de cette ville activant avec d’autres d’Oran dans la falsification de documents de véhicules pour leur revente, a indiqué le chef de sûreté de daïra, le commissaire Barka Nabi.  L’enquête a débusqué un réseau national de huit éléments disposant de moyens techniques modernes qui achetaient des véhicules provenant de pays de l’Union   européenne et falsifient les documents. Ce réseau s’appuyait sur la complicité de fonctionnaires des services de cartes grises des communes d’El-Kerma (Oran) et de Hassi El-Ghela (Aïn Témouchent), pour introduire le dossier dans la base de données du réseau national de véhicules et faire délivrer des documents (cartes grises et autres) dans d’autres wilayas, avec le recours à d’autres personnes. Par la suite, les véhicules sont revendus dans d’autres wilayas, pour faire   diversion. L’enquête a également révélé que le fonctionnaire du service des cartes   grises de la commune d’El-Kerma piratait, en dehors des heures de travail, le compte d’enregistrement des véhicules, parvenant à enregistrer plus de 300 dossiers falsifiés dans la base de données des véhicules. Un autre employé de la commune de Hassi El- Ghela se charge de la confirmation (42   faux dossiers), avant de les réorienter vers El-Kerma. Il a été découvert plus de 80 dossiers de base falsifiés transférés de 3 communes de la wilaya de Relizane vers El- Kerma. Sept personnes sont arrêtées dans le cadre de cette affaire, dont les deux fonctionnaires précités, et 35 véhicules portant des numéros d'immatriculation falsifiés dans nombre de wilayas ont été saisis, de même que 126 fausses cartes grises, 126 cartes de contrôle, 91 sceaux falsifiés et autres équipements et un montant de 1,4 million DA. Les sept mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Hammam Bouhadjar.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions