jeudi 20 septembre 2018 07:11:27

Une hausse du nombre d'intoxications alimentaires a été enregistré durant la saison estivale à Constantine, avec 200 cas signalés contre 125 cas déclarés durant la même période de l'année précédente, a indiqué hier le directeur de la santé et de la population (DSP), Laid Benkhedim. Les intoxications alimentaires enregistrées durant cet été ont eu lieu, lors des fêtes de mariage et autres cérémonies, organisées à domicile ou dans des salles de fêtes privées, a fait savoir le responsable, affirmant qu'aucun cas n'a été recensé dans les commerces de la wilaya. Ce qui dénote, a-t-il soutenu, «l'efficacité des campagnes de sensibilisation ciblant cette catégorie de commerces». Estimant qu'il était «difficile» de contrôler les salles des fêtes, car il s'agit d'espaces familiaux privés, le DSP a mis en garde contre les conséquences du non-respect des normes d'hygiène dans les cuisines et dans la conservation des viandes rouges et blanches. Les cas d'intoxication alimentaires enregistrés ont été tous pris en charge dans les structures de santé de la wilaya, a ajouté le responsable, affirmant qu'aucun cas de décès n'a été déploré.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions