lundi 16 juillet 2018 17:04:27

151 ressortissants  africains ( 78 hommes, 54 femmes et 19 enfants) qui résidaient clandestinement dans les wilayas d’Annaba, El Tarf, Constantine, Skikda, Jijel et Tébessa, issus de 6 pays (le Mali, le Niger, la Côte d’Ivoire, le Nigéria, la Guinée et la Sierra Leone), ont été reconduits, jeudi en début de soirée, vers le centre de transit de Tamanrasset en vue de leur rapatriement, a-t-on appris auprès du président du Croissant rouge algérien (CRA), Abdelhamid Bouzid.   Ils  ont été regroupés dans un premier temps au centre de transit de l’ex-SNLB implanté au niveau de la cité Seybouse, avant d’être acheminés à bord de six bus, accompagnés de deux camions frigorifiques  pour le ravitaillement lors du voyage.
Cette opération, troisième du genre, a été encadrée par plusieurs institutions, entre autres le Croissant rouge algérien, la Protection civile, la Santé, la Gendarmerie nationale et la Sûreté nationale, a-t-on précisé.
Il convient de  noter que 300 migrants clandestins  subsahariens ont été conduits vers le centre de transit de Tamanrasset depuis la wilaya d’Annaba dans deux opérations distinctes, en février et mars derniers.
B. G.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions